Vous consultez :
Nouvelles du covid


Nouvelles du covid




Abi90

Zoneur Reconnu
VTC
UBER
HEETCH
16 Février 2018
401
567
Localité
Paris
"Didier Raoult est mon sauveur" : Mylène Demongeot témoigne
J en suis qu a la 5iem minutes et cette dame est très attachantes ! Quelle scandal de voir des medecin lui pronostiqué la mort alors que ta raoult le meilleur au monde qui crie partout que ya un traitement qui potentiellement guerri !!!! Va avoir un Nuremberg 2 c est certain !
Messages Fusionnés


Qui se souvient de jean Claude bourret ? Moi oui c est mon enfance là, en tous cas un vrai complotiste ce jean claude bourret ! Osé dire la vérité oulala !
Messages Fusionnés


On avait déjà poster en septembre octobre des atticles qui montrait que olivier veran continuait de fermer des lits d hospitalisation et de rea ! Oui oui ! Il a fermer le service d urgence de l hopital dieu ! Il a fermer des lits de rea a Toulouse parcque il affichait des taux de remplissage bah ce qui a pour effet direct de se retrouver avec un service rea saturer ! Et ensuite il vienne te dire c est le covid c est de cotre fautes ils faut detruire l economie et les liberté des Français et ya encore des naif plutôt que d etre avec nous dans cette decision il font bloc pour sauver le soldat macron afin de préserver ce qui leur reste de vie de m..... !!
Messages Fusionnés

Voilà les gens qui nous gouverne ! Duhamel president du club le siècle (club qui reunit les 500 personnalité les plus influente de france dans tout les domaine de la vie) et président de science po !

A titre personnel il.n y a rien de nouveaux pour moi ! Des histoires de pedosatanisme ou de pedocriminalité j en nai lu des dizaine et des dizaine jai vu des dizaine de conférences sur la pedocriminalité jai assister a des procès sur la pédophilie qui touche des personnalité importante en france ! Et sachez que la pedophilie satanique est un culte que ces gens voue au diable ! Que les gens croient ou n y croient pas en dieu et au diable qu ils sachent bien que depuis des millier d année vous avez des personnes influentes qui s à donnait a ces abomination ! Les disparition d enfants les orphelina et que sais je tous sa existe depuis longtemp ! C est pour sa aussi que pour moi il est aisé de croire que ces gens oeuvre dans notre dos en secret pour nous asservir et deteuire nos liberté ! C est pour sa que jai peur des camps covid qu il veulent mettre en place car si demain il deboule chez vous pour interner vos goss dans des camps dites vous bien que beaucoup d entre eux ne reviendrons plus ! Il finiront violer et sacrifier pour leur demons et tous les gens qui s offisque de mes propos je n ai que faire a part les inviter a lire les livre d histoire ! Donc je leur redis, si les camps covid dans un futur proche ou lointain font leur apparition je crains pour nos progéniture ! Et il n y a rien de fantasmatique ! Sa fait partie de l histoire humaine depuis des.millier d année et rien na changer aujourdhui !

Et je poste sa parcque pour moi c est la seul arme que jai ! La diffusion de l information !

Ps : le site pedopolis est un super site que je suis depuis 12 ans déjà !

Messages Fusionnés


C est un livre de 2008 vendu en fnac ,
Quand ont lit un livre comme sa ont comprend comment fonctionne l industrie pharmaceutique et donc le monde medical !

Par exemple si vous dites au gens : savez vous que le diagnostic du cancer du sein est une arnaque , car il ne sait pas distingué les cancer qui ne se déplorons jamais de ceux qui effectivement se devellope et que quoi qu il en soit nous avons dans la literature de quoi les soigné sauf que l industrie a mis en place une propagande de dépistage de ce cancer si bien que des millier de femme ont été faire ce depistage et des millier ont été diagnostiqué positif et du coup la chirurgie et les medoc très coûteux ont tourner a plein régime ! C est pareil avec celui de la prostate et de tant d autre maladie ! Parfois il suffit de baisser le seul de taux d œstrogènes qui valide la positivité d une maladie et boom par ici la bonne soupe ! Ou alors un enfant qui bouge beaucoup et ont le considère comme hyper actif et aux usa c est des centaine de millier d enfant qu ont traite pour l hyper activité ! Dans toutes ces situation mentionné ci dessus les gens n etait pas malade !!! Voici elise lucet qui en a fait un documentaire ! Le mieux etant le livre ci dessus

Bien sur tous sa n est que du complotisme pour les ignare plein de certitude ! Car il y a des ignare comme moi fut une epoque mais qui n etait pas plein de certitude et etait toujour curieux de comprendre. C est ce meme monde médicale qui vienne sur les plateau télé et appel a la destruction du pays .

Messages Fusionnés


Mise a jour des traitement en prophylaxie ou dès les premiers symptômes !

Par contre pour vous procurer de l ivermzctine ou de l hydroxycloroquine en macronie c est presque impossible ! Voilà la france d aujourd'hui ont nous empêcher le soins ! C est extraordinaire !
Messages Fusionnés

1)

2) Pourquoi le nombre de malades entre les données de Santé Publique France et celles des hôpitaux est si différent. Notre décryptage

Voilà quoi ! Mais sa ont le savait car c est ce qu ont a souvent dit ! Reseau sentinelle.dit ya presque rien et a la télé ont vous dit ya 1 milliard de nouveau cas en.france et ensuite ont vous confine ont vous met sous cloche ! Et plutôt que d aller gagné sa vie ont est la a suplier que le fds tombe a cause que ta des gens qui empêche les Français de travailler !! J appel.sa une guerre qui dit pas son nom !
 
Dernière édition:
  • J'aime
Réactions: AZF et Thierry_c16


AZF

La passion du VTC
PREMIUM
MODO
VTC
14 Décembre 2016
5 887
6 249
Localité
Paris
Véhicule
Toyota Prius 4
"PfizerGate" ? Révélations sur des essais cliniques falsifiés par le triptyque Pfizer - Ventavia - FDA

L'affaire commence à l'automne 2020


Pfizer opère "à la vitesse de la science" disait Albert Bourla en 2020, président directeur général de l'entreprise. Peut-être la science est-elle allée un peu vite, alors. Un directeur régional qui travaillait pour l'organisme de recherche Ventavia Research Group, a déclaré au British Medical Journal que la société Ventavia qui assurait les essais cliniques, avait falsifié des données, enlevé l'anonymat des profils, employé des vaccinateurs insuffisamment formés, et tardé à assurer le suivi des effets indésirables signalés dans l'essai pivot de phase III.

L’affaire dénoncée par le journaliste d'investigation Paul D Thacker pour le British Medical Journal, commence à l'automne 2020 alors que Pfizer emploie plusieurs sous-traitants pour effectuer des essais cliniques, qui s'effectuent sur 44 000 personnes et sur 153 sites dans le monde. Elle concerne trois sites de l'entreprise Ventavia au Texas. Pour certains chercheurs qui testent le vaccin de Pfizer sur ces sites, la rapidité a peut-être été obtenue au détriment de l'intégrité des données et de la sécurité des participants. Le personnel chargé des contrôles de qualité était submergé par le nombre de problèmes qu'il découvrait. Après avoir les avoir signalés à plusieurs reprises à Ventavia, la directrice régionale, Brook Jackson, a envoyé une plainte par courriel à la Food and Drug Administration (FDA).

Dans cette lettre, Mme Jackson a énuméré plusieurs problèmes dont elle avait été témoin :

En premier lieu, elle pointe l’absence de sérieux dans la manipulation des vaccins, qui ne sont pas conservés à la bonne température et mal étiquetés. Puis c’est l’absence de suivi des patients qui est dénoncée. Rappelant que toute personne signalant un effet secondaire doit être contactée dans les 24 heures, elle fait mention de plusieurs personnes qui ont effectué des signalements, mais qui n’ont jamais été recontactées par téléphone afin de déterminer si une visite sur le site était nécessaire.

Cette lettre mentionne également des employés, ciblés par Ventavia pour avoir signalé des problèmes.

Quelques heures après avoir envoyé sa lettre, Mme Jackson reçoit un courriel de la FDA, la remerciant de ses préoccupations et l'informant qu'elle ne pouvait pas faire de commentaires sur une éventuelle enquête. Le même jour, elle est licenciée par Ventavia.


Mais, l'affaire ne s’arrête pas là, puisque avant de partir, Mme Jackson a eu le temps d’emporter avec elle des dizaines de documents internes de l'entreprise, des photos prises avec son téléphone portable, des enregistrements audios et des courriels qu’elle a donnés au British Medical Journal.

Un manque de rigueur déconcertant
Des photos pour révéler les principales anomalies, comme des aiguilles jetées dans un sac en plastique au lieu d'une boîte réservée aux objets tranchants, ou des matériaux d'emballage de vaccins sur lesquels sont inscrits les numéros d'identification, soulevant le problème de l’anonymat des patients.

Dans un enregistrement d'une réunion tenue fin septembre 2020, entre Mme Jackson et deux directeurs, on peut entendre un cadre de Ventavia expliquer que la société n'est pas en mesure de quantifier les types et le nombre d'erreurs qu'elle constate lors de l'examen des documents de l'essai pour le contrôle de la qualité. "Dans mon esprit, il y a quelque chose de nouveau chaque jour", dit le cadre de Ventavia. "Nous savons que c'est significatif".

C’est également le problème de l’anonymat des participants qui n'est pas respecté, notamment parce que les imprimés de confirmation de l’attribution des médicaments étaient laissés dans les dossiers des participants par le personnel « non aveugle » chargé de l’administration du vaccin. Ainsi, les membres du personnel censé « être en aveugle » ont pu avoir accès aux dossiers. L'erreur a été corrigée deux mois plus tard, tandis que le retrait des affectations de médicaments des dossiers a été effectué alors que 1 000 participants étaient déjà inscrits.

Des problèmes qui ont été occultés pour la demande d'autorisation de mise sur le marché

Quelques semaines plus tard, Pfizer a soumis sa demande d’autorisation d’urgence à la FDA. La réunion qui s’est tenue le 10 décembre n’a fait aucune mention des problèmes rencontrés sur le site de Ventavia, et la FDA a délivré son feu vert dès le lendemain.

En août 2021, après l'autorisation complète du vaccin de Pfizer, la FDA a publié un résumé de ses inspections de l'essai pivot (phase III) de la société. Neuf des 153 sites de l'essai ont été inspectés. Les sites de Ventavia ne figuraient pas parmi les neuf, et aucune inspection des sites où des adultes ont été recrutés n'a eu lieu dans les huit mois qui ont suivi l'autorisation d'urgence de décembre 2020. Un agent d’inspection de la FDA a noté : « La partie relative à l'intégrité et à la vérification des données des inspections BIMO [surveillance de la recherche biologique] était limitée parce que l'étude était en cours et que les données requises pour la vérification et la comparaison n'étaient pas encore disponibles pour l'IND [investigational new drug]. »

Les témoignages se multiplient

Deux anciens employés de Ventavia ont également apporté un témoignage au "BMJ", sous couvert d’anonymat, par crainte de représailles et de pertes de perspectives d’emploi dans le domaine de la recherche. Tous deux ont confirmés les allégations de Brooke Jackson.

L'une d'elles a déclaré qu'elle avait travaillé sur plus de 40 essais cliniques au cours de sa carrière, dont de nombreux essais de grande envergure, mais qu'elle n'avait jamais connu un environnement de travail aussi "désordonné" que celui de Ventavia pour l'essai de Pfizer. Selon cette employée, après le départ de Brook Jackson, les problèmes ont persisté à Ventavia. Parmi les principaux problèmes, il y avait aussi le nombre insuffisant d’employés pour effectuer des prélèvements. Or, la confirmation en laboratoire de la présence de symptômes de covid-19 était le principal critère d'évaluation de l'essai, a souligné l'employé.

Une deuxième employée a également décrit un environnement chez Ventavia "différent de tout ce qu'elle avait connu en 20 ans de recherche". Elle a déclaré au BMJ que, peu après le licenciement de Mme Jackson, Pfizer a été informée des problèmes rencontrés par Ventavia dans le cadre de l'essai du vaccin, et qu'un audit a été réalisé - l'audit fédéral attendu par l'entreprise lorsqu'elle était chez Ventavia n'étant pour sa part "jamais arrivé".

Ces révélations font l'effet d'une bombe et battent en brèche le récit d'essais menés avec une vitesse spectaculaire et inédite, sans rien concéder aux exigences de rigueur, de sécurité et d'intégrité scientifique. Elles éclairent aussi d'un jour nouveau la manière dont l'efficacité et la sûreté annoncées triomphalement par Pfizer et ses relais zélés n'ont pas été au rendez-vous "en vie réelle".

Les réactions (...ou l'absence de réaction) des autorités régulatrices, instances sanitaires, et de leurs relais médicaux et médiatiques, seront suivies avec attention et promettent d'être... éloquentes.


NDLR : corrigé le 4 novembre : précisions sur l'audit.

 








Kuikui

On grandit de ses erreurs
PREMIUM
MODO
VTC
1 Novembre 2016
5 154
6 849
Localité
Paris
Véhicule
VAN
"PfizerGate" ? Révélations sur des essais cliniques falsifiés par le triptyque Pfizer - Ventavia - FDA

L'affaire commence à l'automne 2020


Pfizer opère "à la vitesse de la science" disait Albert Bourla en 2020, président directeur général de l'entreprise. Peut-être la science est-elle allée un peu vite, alors. Un directeur régional qui travaillait pour l'organisme de recherche Ventavia Research Group, a déclaré au British Medical Journal que la société Ventavia qui assurait les essais cliniques, avait falsifié des données, enlevé l'anonymat des profils, employé des vaccinateurs insuffisamment formés, et tardé à assurer le suivi des effets indésirables signalés dans l'essai pivot de phase III.

L’affaire dénoncée par le journaliste d'investigation Paul D Thacker pour le British Medical Journal, commence à l'automne 2020 alors que Pfizer emploie plusieurs sous-traitants pour effectuer des essais cliniques, qui s'effectuent sur 44 000 personnes et sur 153 sites dans le monde. Elle concerne trois sites de l'entreprise Ventavia au Texas. Pour certains chercheurs qui testent le vaccin de Pfizer sur ces sites, la rapidité a peut-être été obtenue au détriment de l'intégrité des données et de la sécurité des participants. Le personnel chargé des contrôles de qualité était submergé par le nombre de problèmes qu'il découvrait. Après avoir les avoir signalés à plusieurs reprises à Ventavia, la directrice régionale, Brook Jackson, a envoyé une plainte par courriel à la Food and Drug Administration (FDA).

Dans cette lettre, Mme Jackson a énuméré plusieurs problèmes dont elle avait été témoin :

En premier lieu, elle pointe l’absence de sérieux dans la manipulation des vaccins, qui ne sont pas conservés à la bonne température et mal étiquetés. Puis c’est l’absence de suivi des patients qui est dénoncée. Rappelant que toute personne signalant un effet secondaire doit être contactée dans les 24 heures, elle fait mention de plusieurs personnes qui ont effectué des signalements, mais qui n’ont jamais été recontactées par téléphone afin de déterminer si une visite sur le site était nécessaire.

Cette lettre mentionne également des employés, ciblés par Ventavia pour avoir signalé des problèmes.

Quelques heures après avoir envoyé sa lettre, Mme Jackson reçoit un courriel de la FDA, la remerciant de ses préoccupations et l'informant qu'elle ne pouvait pas faire de commentaires sur une éventuelle enquête. Le même jour, elle est licenciée par Ventavia.


Mais, l'affaire ne s’arrête pas là, puisque avant de partir, Mme Jackson a eu le temps d’emporter avec elle des dizaines de documents internes de l'entreprise, des photos prises avec son téléphone portable, des enregistrements audios et des courriels qu’elle a donnés au British Medical Journal.

Un manque de rigueur déconcertant
Des photos pour révéler les principales anomalies, comme des aiguilles jetées dans un sac en plastique au lieu d'une boîte réservée aux objets tranchants, ou des matériaux d'emballage de vaccins sur lesquels sont inscrits les numéros d'identification, soulevant le problème de l’anonymat des patients.

Dans un enregistrement d'une réunion tenue fin septembre 2020, entre Mme Jackson et deux directeurs, on peut entendre un cadre de Ventavia expliquer que la société n'est pas en mesure de quantifier les types et le nombre d'erreurs qu'elle constate lors de l'examen des documents de l'essai pour le contrôle de la qualité. "Dans mon esprit, il y a quelque chose de nouveau chaque jour", dit le cadre de Ventavia. "Nous savons que c'est significatif".

C’est également le problème de l’anonymat des participants qui n'est pas respecté, notamment parce que les imprimés de confirmation de l’attribution des médicaments étaient laissés dans les dossiers des participants par le personnel « non aveugle » chargé de l’administration du vaccin. Ainsi, les membres du personnel censé « être en aveugle » ont pu avoir accès aux dossiers. L'erreur a été corrigée deux mois plus tard, tandis que le retrait des affectations de médicaments des dossiers a été effectué alors que 1 000 participants étaient déjà inscrits.

Des problèmes qui ont été occultés pour la demande d'autorisation de mise sur le marché

Quelques semaines plus tard, Pfizer a soumis sa demande d’autorisation d’urgence à la FDA. La réunion qui s’est tenue le 10 décembre n’a fait aucune mention des problèmes rencontrés sur le site de Ventavia, et la FDA a délivré son feu vert dès le lendemain.

En août 2021, après l'autorisation complète du vaccin de Pfizer, la FDA a publié un résumé de ses inspections de l'essai pivot (phase III) de la société. Neuf des 153 sites de l'essai ont été inspectés. Les sites de Ventavia ne figuraient pas parmi les neuf, et aucune inspection des sites où des adultes ont été recrutés n'a eu lieu dans les huit mois qui ont suivi l'autorisation d'urgence de décembre 2020. Un agent d’inspection de la FDA a noté : « La partie relative à l'intégrité et à la vérification des données des inspections BIMO [surveillance de la recherche biologique] était limitée parce que l'étude était en cours et que les données requises pour la vérification et la comparaison n'étaient pas encore disponibles pour l'IND [investigational new drug]. »

Les témoignages se multiplient

Deux anciens employés de Ventavia ont également apporté un témoignage au "BMJ", sous couvert d’anonymat, par crainte de représailles et de pertes de perspectives d’emploi dans le domaine de la recherche. Tous deux ont confirmés les allégations de Brooke Jackson.

L'une d'elles a déclaré qu'elle avait travaillé sur plus de 40 essais cliniques au cours de sa carrière, dont de nombreux essais de grande envergure, mais qu'elle n'avait jamais connu un environnement de travail aussi "désordonné" que celui de Ventavia pour l'essai de Pfizer. Selon cette employée, après le départ de Brook Jackson, les problèmes ont persisté à Ventavia. Parmi les principaux problèmes, il y avait aussi le nombre insuffisant d’employés pour effectuer des prélèvements. Or, la confirmation en laboratoire de la présence de symptômes de covid-19 était le principal critère d'évaluation de l'essai, a souligné l'employé.

Une deuxième employée a également décrit un environnement chez Ventavia "différent de tout ce qu'elle avait connu en 20 ans de recherche". Elle a déclaré au BMJ que, peu après le licenciement de Mme Jackson, Pfizer a été informée des problèmes rencontrés par Ventavia dans le cadre de l'essai du vaccin, et qu'un audit a été réalisé - l'audit fédéral attendu par l'entreprise lorsqu'elle était chez Ventavia n'étant pour sa part "jamais arrivé".

Ces révélations font l'effet d'une bombe et battent en brèche le récit d'essais menés avec une vitesse spectaculaire et inédite, sans rien concéder aux exigences de rigueur, de sécurité et d'intégrité scientifique. Elles éclairent aussi d'un jour nouveau la manière dont l'efficacité et la sûreté annoncées triomphalement par Pfizer et ses relais zélés n'ont pas été au rendez-vous "en vie réelle".

Les réactions (...ou l'absence de réaction) des autorités régulatrices, instances sanitaires, et de leurs relais médicaux et médiatiques, seront suivies avec attention et promettent d'être... éloquentes.


NDLR : corrigé le 4 novembre : précisions sur l'audit.

Malheureusement c'est France soir la source ...
 
  • Je valide
Réactions: pedro92


Abi90

Zoneur Reconnu
VTC
UBER
HEETCH
16 Février 2018
401
567
Localité
Paris
C
Malheureusement c'est France soir la source ...
Oui c est france soir qui relate ce que a l international tout le monde relate hormis en france !!! Sa fait le tour des médias dans le monde sauf en feance exepté france soir , regarde kuikui ce pfizer gate est parti de la publication du NEJM !!! est ce que au moins le NEJM sa te parle ???? New england journal of Medical l une des revu les plus prestigieuse au monde que tous medecin chercheur rêve de pouvoir publier un truc dedans ! Vous avez le NEJM THE LANCET LE NEW ENGLAN OF MEDICIS THE NATURE , et j en oublie un , voila donc il te faut quoi comme source ?? Bfm veran macron ???
 
  • What ?
Réactions: pedro92


pedro92

Le vtc n'est pas une œuvre sociale.....
VTC
4 Août 2015
2 808
4 604
Localité
Marseille
C

Oui c est france soir qui relate ce que a l international tout le monde relate hormis en france !!! Sa fait le tour des médias dans le monde sauf en feance exepté france soir , regarde kuikui ce pfizer gate est parti de la publication du NEJM !!! est ce que au moins le NEJM sa te parle ???? New england journal of Medical l une des revu les plus prestigieuse au monde que tous medecin chercheur rêve de pouvoir publier un truc dedans ! Vous avez le NEJM THE LANCET LE NEW ENGLAN OF MEDICIS THE NATURE , et j en oublie un , voila donc il te faut quoi comme source ?? Bfm veran macron ???
Pas France Soir en tout cas...





Quant à tes lectures de journaux de médecine de pointe exclusivement en anglais, je te félicite mais je pense que tu lis et comprends ce qui t'intéresse ( si tant est que tu ai jamais lu et compris un article d'une de ces publications, mais tu as sans doute dû lire des interprétations fantaisistes sur des sites qui pensent comme toi...)

D'ailleurs, tu ne viens ici quasiment exclusivement pour faire ta propagande, tu as des actions dans la désinformation ?
 


TDM

Zoneur Vérifié
VTC
CAPA
UBER
1 Juillet 2020
191
339
Localité
Lille
Bonjour,
Par curiosité je suis allé voir les publications du New England Journal of Medicine. Parmi les très nombreuses publications scientifiques je n'ai pas trouvé l'article en question...
TdM
 
  • Haha
Réactions: pedro92 et Mrkenshin



Youtube Uberzone

Sponsors