Vous consultez :
Avis Le métier de chauffeur dans le monde


Avis Le métier de chauffeur dans le monde

  • Auteur de la discussion Saga_Des_Gemeaux
  • Date de début
  • Réponses 7
  • Vues 564

S

Saga_Des_Gemeaux

Invité
Salutations distinguées à tous.

Je me permets de dresser un portrait qui plus est subjectif de cette activité de chauffeur en France que je trouve tellement particulière contrairement à ce que j'ai pu vivre en le faisant dans d'autres pays du monde.


Je ferai une comparaison France vs Monde (USA, Emirats Arabes Unis, Royaume Uni et Irlande entre autres) car ce que je vis en France en tant que chauffeur notamment est tellement à des années lumières en terme de différences s'apparentant à l'exercice du métier dans sa globalité.

Hommage à driverzonard qui m'a incité et invité à le faire.

1er point : l'environnement entrepreneuriale

Monde : l'entrepreneuriat est quelque chose de bien vu et en harmonie avec les us et coutumes du pays dans ces pays. Cela est encouragé par les gouvernements notamment avec des abattements fiscales surtout aux UAE et le respect de l'entrepreneur existe dans sa forme juridique c'est à dire qu'être entrepreneur démontre une certaine envie de réussir avec la société et donc est bien vu de tous.


France : Un entrepreneur en France dans ce métier là à vocation de disparaitre à cause du racket fiscal et est mal vu à cause de la réussite car beaucoup souhaitent l'échec de celui qui veut gagner son pain.


Fonctionnement des applications :

A l'exception des UAE avec Careem d'ailleurs qui a été racheté par Uber, l'application est la même sensiblement dans tous les pays en terme de fonctionnalités. Je ne m'attarderai pas dessus.


Rentabilité :

En terme de rentabilité, je l'ai eu beaucoup plus vite qu'en France mais être rentable en France c'est possible en étant propriétaire de son véhicule et en faisant attention à ses frais. Tous les principes d'échecs sont causes d'échecs quoi qu'il arrive à court, moyen ou long terme.

Je parle d'ici de rentabilité économique car beaucoup l'a confonde avec rentabilité de l'esprit c'est à dire qu'ils considèrent rentable leur activité quand ils envisagent de vivre dans un manoir.


Mentalité clientèle :

Aux UAE, les autochtones considèrent certains chauffeurs comme des jobs souvent réservés à des personnes étrangères de type asiatique mais ne les rabaissent pas de manière péjorative.

Étant des pays avec plus de 150 nationalités, les gens sont très respectueux des autres et les courses se passent rarement mal.

Les chauffeurs sont malgré tout protégés et la loi est très stricte contre tous les abus et on sent quand même malgré tout qu'il y a une égalité entre passagers et chauffeurs. Il est rare de ne pas recevoir des pourboires sauf quand ce sont des français ou des racistes etc ...

Aux US, Irlande et Angleterre c'est un mélange de tout à savoir qu'on à le même type de clientèle qu'on peut rencontrer en France mais en plus sympathique et reconnaissant.

Par convention dans tous ces pays du globe, le 5 étoiles est de mise car considéré comme la norme.

En dessous de 5 étoiles c'est un raciste ou autres discriminations, ou bien une voiture très très sale. Il y a peu de 4 ou 3 ou 2 autres étoiles

Il m'est arrivé avec Careem et moins Uber dans ces pays là de contester des notes et j'ai eu des annulations de ces dites notes à cause d'enquêtes. Ils se rendent compte après enquête que l'injustice de certains clients est sévèrement punie par la société et au pénal car le racisme dans ces pays est sévèrement punit.

Les points et le statut de la personne compte pour la clientèle et le passager. Ça ne veut pas dire que le chauffeur descends à chaque fois de la voiture pour ouvrir la porte car je n'ai jamais vu cela sauf pour aider une personne à mobilité réduite. Pour ma part je descends uniquement pour le coffre pour éviter que les clients abîment la carrosserie vu leur faible puissance à l'épaulé jeté.

En France je trouve la clientèle globalement sympathique mais d'une injustice sans faille.
Je considère que la nuit on sauve des vies vu le taux d'alcool dans le sang des clients et souvent les gens alcoolisés sont de plusieurs sortes : l'alcoolique joyeux avec la course qui se déroule bien et qui est bavard ; l'alcoolique qui dort est mon préféré car il dort donc il parle moins ; l'alcoolique agité : celui-là finit dehors avec confiscation du téléphone et 5 étoiles forcé sur son téléphone.
Les 3 puent franchement !

En France il y a aussi les filles qui recherchent la musique ou a connecté leurs tél à la voiture et qui dansent ça c'est dehors aussi.

J'ai eu aussi le cas des filles dragueuses qui essaient de m'embrasser de force et ça pour moi c'est inacceptable c'est plainte à Uber et Uber ne fait rien... Si le contraire se serait passé j'aurai fini dans la rubrique fait divers et c'est pour cela que je roule en Dash cam pour éviter toute entourloupe de gens mal intentionnés.

J'ai le cas aussi du gauchiste révolutionnaire qui a réponse à tout et que si par malheur nous ne sommes pas d'accord avec lui c'est une mauvaise note de sa part. J'aime les contredire sur tout car je suis chercheur et ingénieur de profession à la base. Pour eux le tarif c'est dehors 1 étoile de mon côté et plainte chez Uber qui bien sûr va rien faire sûrement...

A part celà 90 % des courses se déroulent bien. Mais les Français malheureusement aiment se plaindre pour tout et n'importe quoi et il faut savoir se détacher de la bêtise humaine de peur de se muer en assistante sociale.

La relation entre chauffeur est pitoyable en revanche : j'ai trouvé que les chauffeurs sur le terrain sont des gens souvent imbus de leurs personnes et qui friment à la recherche de la majoration et qui à la fin de journée font 20 euros et pleurent car ils crient au scandale de la commission.

Je les préfère quand même mieux aux taxis qui font toujours la gueule sur le bas côté en attendant la pluie ou peut être des billets verts du Saint dollar. Pour l'anecdote j'ai demandé si des toilettes étaient ouvertes toute la nuit, ce dernier m'a répondu comme si je lui avais demandé le numéro de CB de son compte vide.

Je suis content qu'il existe un forum car vraiment sur le terrain il n'existe aucune solidarité en France contrairement à l'étranger ou il existe des sortes de hotspots pour s'échanger des bons plans et où la réussite est vraiment voulu pour l'autre.

A disposition pour toute information complémentaire.
 
  • J'aime
Réactions: 9 utilisateurs


driverzonard

« Je fais ma part... »
VTC
UBER
KAPTEN
12 Décembre 2019
1 740
2 444
Localité
Paris
Merci de ce retour rapide 👏🏽🙏🏽👍🏽👌🏽
Je me suis régalé à te lire.


Monde : l'entrepreneuriat est quelque chose de bien vu et en harmonie avec les us et coutumes du pays dans ces pays
Il fut un temps où il en était de même en France. Bien que proche, cette époque paraît lointaine. La monnaie était le franc, les relations étaient réelles et non virtuelles et personne ne craignait une note sociale 🤷🏽
J’étais commerçant dans les années 90 et on avait un profond respect pour l’entrepreneur. Il était perçu tel un créateur de richesse et considéré comme le baromètre économique de la société.

Aujourd’hui c’est totalement différent. Énormément de créateur d’entreprise sont des cas soc’ (dans le sens social et non péjoratif du terme). Ceux qui douteraient de mes propos, qu’ils se renseignent autour d’eux et notent le nombre d’entrepreneurs vivant des minimas sociaux (RSA) 🤦🏽‍♂️
France : Un entrepreneur en France dans ce métier là à vocation de disparaitre à cause du racket fiscal
La France s’inscrit en haut du tableau mondial pour ce qui concerne la pression fiscale 🙁
En terme de rentabilité, je l'ai eu beaucoup plus vite qu'en France mais être rentable en France c'est possible en étant propriétaire de son véhicule et en faisant attention à ses frais.
Exactement 👌🏽
Structure juridique adaptée, paiement du véhicule en fond personnel et gamme du véhicule en cohérence avec son projet.
Dans ce trio, j’y vois la recette gagnante.
Étant des pays avec plus de 150 nationalités, les gens sont très respectueux des autres et les courses se passent rarement mal.
Cela explique sûrement leur acceptation de l’autre.
Par convention dans tous ces pays du globe, le 5 étoiles est de mise car considéré comme la norme.
En France ça tend à aller dans ce sens, mais il y’a encore peu le 5 étoiles n’était pas de rigueur. L’attribuer était considéré comme le 20 / 20 en philosophie. La perfection n’existant pas, on attribuait de fait un 4 étoiles 😬
Pour s’en rendre compte il suffit de feuilleter les notes des français sur les Booking.com etc...
Ils en sont satisfaits et sans critique négative mais mettent un 4 étoiles 🤔
Il m'est arrivé avec Careem et moins Uber dans ces pays là de contester des notes et j'ai eu des annulations de ces dites notes à cause d'enquêtes.
En France c’est l’inverse. Le chauffeur est présumé coupable et ne trouvera pas d’écho favorable à ses plaintes.
Les 3 puent franchement !
Il faut parfois jouer le SAMU social 🤣😉
J'ai le cas aussi du gauchiste révolutionnaire qui a réponse à tout et que si par malheur nous ne sommes pas d'accord avec lui c'est une mauvaise note de sa part. J'aime les contredire sur tout car je suis chercheur et ingénieur de profession à la base. Pour eux le tarif c'est dehors 1 étoile de mon côté et plainte chez Uber qui bien sûr va rien faire sûrement...
J’ai la même réaction avec les bobos parisiens et ne me soucie aucunement de la note qu’ils peuvent me coller. Je rentre dans les débats avec eux, au moment de quitter le véhicule tout est oublié et on finit avec les politesses d’usage.
Mais les Français malheureusement aiment se plaindre pour tout et n'importe quoi
C’est malheureusement une caractéristique française 🙄
Il faudrait voir la misère sociale de certains pays tiers-mondistes pour relativiser face à nos problèmes de pays riches.
ils crient au scandale de la commission.
Leur cris sont malheureusement de courtes portée et l’amnésie sélective est très présente. Lors des manifestations il y’a très peu de monde qui occupe le pavé pour porter les revendications.
Je suis content qu'il existe un forum
C’est une richesse incommensurable. Il nous permet d’échanger et de se partager les bons filons et retour d’expérience.

Merci de ta participation et de cet œil extérieur sur le monde ubériste.
On constate qu’ Uber a l’ingéniosité d’adapter son système au pays dans lequel sa plateforme se trouve.
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateurs


mlgdqa

Zoneur amateur
10 Juin 2016
81
89
Localité
Paris
1 - le fameux truc de 'L'herbe est toujours meilleurs ailleurs".
Tous ces beaux pays :
Leurs polices, leurs prisons, la couverture sociale qu'ils offrent, leurs fameuses "Caisse d'allocation familiales" et le chomage tous ces trucs a la con dont trop de gens profitent en france et qui font dire a tous chefs d'entreprise "Trop de charges en france"

2 - En France etre rentable en etant propriétaire de sa voiture !!!!!!
Et bien non ! tu bouffes ton capital en 3/4 ans et apres ?
Etre rentable c'est gagner suffisament pour se payer un salaire, des conges, un mutuelle, epargner pour changer de véhicule et pour se faire une securité.

3 - Conclusion : Les gens qui ne savent pas parlent trop et ceux qui savent ....

Et je suis trop vieux pour ces conneries !
 
  • J'aime
  • Vrai
Réactions: 1 utilisateurs


Abdelou

Zoneur Averti
29 Novembre 2014
575
688
Localité
Paris
bonjour @ , je suis loin d'être d'accord avec tes écrits, et faire l'unanimité est inhumain.
je te remercie de ton post, il est long, bien écrit et structuré, j'adore .
 


S

Saga_Des_Gemeaux

Invité
Bonjour à tous.

Merci pour vos retours que je trouve riche et lourd de sens.

Je suis sûr que beaucoup de passagers ne lisent pas le procédé du 5 étoiles et effectivement quand je lis les commentaires des français sur les sites je n'en prends jamais compte car souvent je ne m'identifie pas à leurs critères d'acceptation. A lire des avis on ne vie jamais ses expériences et cela gâche l'inconnu. Un point de vue purement subjectif comme tous nos avis bien évidemment.

Par ailleurs je suis désolé pour ceux que j'ai froissé mais clairement une activité comme celle-ci en France ne peut être pérenne.

La culture de la pleurniche est un sport national mais justement si balayer devant sa porte devient un problème, autant changer de voie. Je ne crois pas du tout en ce métier sur le long terme car il sert de tremplin pour faire d'autres projets.

Si on ne peut pas marcher, alors on court si on a plus de jambes on rampe et si rien ne va plus changez de vie ou de pays. La terre n'est elle pas si vaste pour gagner sa croûte ?

Oui effectivement l'herbe est toujours plus verte ailleurs mais ailleurs il n'y a pas d'aide. Certes la pression fiscale est quelques fois nulle mais derrière on peut se dégager un salaire. Il n'y a ni protection sociale ni rien à attendre des autres.

Tout comme n'importe quel produit il y a un cycle de vie entre le lancement la croissance la maturité et le déclin.

Hors dans ce métier en France une fois que ta carte arrive a expiration posons nous les bonnes questions de faire autre chose.
Et justement si on est trop vieux autant passer la main et transférer ses compétences à plus jeune pourquoi pas.

Dans la vie si tu fais l'unanimité il y a un problème car chacun vient avec sa vérité. En France si on te critique c'est que tu es sur la bonne voie.

Il faut bouger les lignes mais être esclave d'une banque + de l'état + des gens pour une note + surtout de l'offre et la demande (la seule chose qu'on ne maîtrise pas quoi que) ... Il y a un moment où il faut optimiser notre part d'addiction à tous ces bandits et se rendre compte qu'en continuant dans ce système de pleurnicherie est nocive.

1 petit tour et puis s'en va tel est le leitmotiv de l'entrepreneur VTC c'est ce que je ressens
Messages Fusionnés

J'ai réussi à être rentable en quelque mois en France avec mon propre véhicule avec certes beaucoup d'heures de travail mais j'en suis pas à ma première entreprise.

Donc 3 à 4 ans pour rentabiliser je ne m'y ferai jamais.
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateurs


Phil

Zoneur Vérifié
VTC
CAPA
12 Septembre 2016
140
184
Localité
Paris
Petit point sur les clients : certes il y a des cons, mais finalement peu et les autrres sont plutot sympathiques - en revanche question chauffeurs, je prend uber ou bolt comme client quand je sors, serieux y a des mecs qui meritent meme pas une etoile...je mets rien plutot que de mettre 4 etoiles mais y a des chauffeurs qui devraient pas travailler ou faire autre chose ...et je ne parle pas de la meconnaissance de paris....
 


driverzonard

« Je fais ma part... »
VTC
UBER
KAPTEN
12 Décembre 2019
1 740
2 444
Localité
Paris
2 - En France etre rentable en etant propriétaire de sa voiture !!!!!!
Et bien non ! tu bouffes ton capital en 3/4 ans et apres ?
Etre rentable c'est gagner suffisament pour se payer un salaire, des conges, un mutuelle, epargner pour changer de véhicule et pour se faire une securité.
« Tu bouffes ton capital en 3/4 ans »
Ah bon ?!? 🤔🤔🤔
Et l’amortissement ?
Le provisionnement sur l’achat futur ?

Être propriétaire de son véhicule, investi en fond personnel, c’est la réelle LIBERTÉ :

- pouvoir dire non à un donneur d’ordres lorsque cela nous chante
- ne pas craindre une déconnexion abusive
- être serein dans son activité
- tourner la page et rebondir ailleurs du jour au lendemain si le besoin ou l’envie se présente

J’ai payé mon véhicule comptant, je l’ai amorti en 1 mois 1/2 d’activité et j’exerce depuis plus d’un an.
Un jour Uber m’a averti d’un risque de déconnexion, parce qu’une passagère n’était pas satisfaite du trajet.
J’ai eu LA LIBERTÉ leur dire ce que je pensais de leur déconnexion et de leur système sans craindre d’être déconnecté et cela n’a pas forcément été agréable pour eux à entendre.
Je me suis permis de le faire parce que je n’avais aucune pression extérieure sur un crédit véhicule.


- Comment être apaisé lorsque tu sais que 80% de ton CA sera représenté par 20% des courses (loi de Pareto) et sur les 80% de courses restantes une bonne partie ne seront pas rentables, mais tu devras malgré tout les accepter parce que le paiement d’un crédit doit être honoré ?

- Comment être apaisé lorsque tu es engagé sur un crédit de 3-4 ans mais que tu es à la merci d’une déconnexion à tout instant ?
Très souvent sans la possibilité de te défendre ni débat contradictoire.
Qui paiera le restant du crédit dans un tel cas ?


Peut être te bases tu sur le cas d’un chauffeur qui se passerait TOTALEMENT des plateformes, ce qui est loin d’être la majorité sur ce forum.

Un grand nombre de chauffeurs n’ont jamais connu l’indépendance de l’entreprise et ont découvert « l’ indépendance » avec Uber.
Navré de vous apprendre que le contexte dans lequel on travaille, n’a d’indépendance que le nom.
Nous sommes pour la plupart des INDÉPENDANTS - DÉPENDANTS 🙁
 
Dernière édition:
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateurs


S

Saga_Des_Gemeaux

Invité
Petit point sur les clients : certes il y a des cons, mais finalement peu et les autrres sont plutot sympathiques - en revanche question chauffeurs, je prend Uber ou bolt comme client quand je sors, serieux y a des mecs qui meritent meme pas une etoile...je mets rien plutot que de mettre 4 etoiles mais y a des chauffeurs qui devraient pas travailler ou faire autre chose ...et je ne parle pas de la meconnaissance de paris....
Je suis d'accord avec toi. J'apporterai une nuance néanmoins :

La clientèle française est sympathique dans l'ensemble mais a du mal à se faire à l'idée de mettre du 5 étoiles comme disait l'un des forumer la culture du trop parfait est dans les mœurs et bien à tort. Suffit juste de lire la légende du détail de chaque étoile.

De plus tu as tout à fait raison. Certains chauffeurs sont pitoyables à cause du métier et surtout de cette pression de la rentabilité car beaucoup sont esclaves de donneurs d'ordres types banques ou établissement de crédit. Beaucoup perdent leurs moyens avec cette pression.

Et puis nous ne mettons pas le savoir vivre et le savoir être des chauffeurs sont des concepts en voie d'extinction. Le manque d'éducation joue beaucoup.

Rappelez-vous lors du passage du concours pour ceux qu'ils l'ont fait. Je me croyais dans une jungle avec des singes et même des dos argentés étaient plus aimables et serviables que beaucoup de chauffeurs VTC.

Les chauffeurs de taxi restent pire néanmoins à cause du fait qu'ils ne sont pas notés et paient des licences à mort.
 



Sponsors

Twitter Uberzone