Vous consultez :
Uber Lacunes et couacs en série : quand un géant titube.


Uber Lacunes et couacs en série : quand un géant titube.


driverzonard

« Je fais ma part... »
VTC
UBER
12 Décembre 2019
2 706
3 946
Localité
Paris
Salut à tous et que la paix soit sur vous,

UBER nous avait habitué à mieux en terme de dynamismes rémunérateurs et de communication :

▪Disparition de la majoration ou apparition symbolique

▪ Calcul du tarif appliqué sur le trajet le plus court alors que waze propose le plus rapide / long (différence parfois notable de prix)

▪Bonus activé après 3 courses consécutives, mais parfois difficiles à les obtenir.

▪Bonus sur la réduction de commission, habituellement valable pour la semaine une fois le nombre de courses atteint. La semaine dernière, elle n’était valable que 3-4jrs. Pour l’obtenir, il fallait faire 70 courses semaines contre 30 précédemment…

▪ Rétropédalage sur la grille tarifaire

▪Autorisation de 4 passagers sur l’appli client et 3 sur leur blog, avant de se rétracter et limiter à 3 passagers.

Les deux derniers aspects font très brouillon et amateur pour une société qui est valorisée à plusieurs dizaines de milliards d’euros…

Je me demandais si chez UBER il y avait encore un pilote dans l’avion ? 🤔🤔🤔
 
  • Je valide
Réactions: 1 utilisateur


fourmie

Zoneur Reconnu
VTC
16 Novembre 2015
689
674
Localité
Paris
mdr le constat, c est parceque il ya eux la loi lom qui a fait changer les habitudes des chauffeurs ensuite je pense que beaucoup de chauffeurs on prie conscience que les course son mal paie et il arrête le travail et surtout que les chauffeurs connaissent les manipulations de uber et le jeu de uber c'est devenu facil a présager aussi c est aussi grâce à ce forum qui a réveillé beaucoup de chauffeurs grâce au tuyau et argument des user donc c est un mélange de tout que uber est dépasser par ce que il entreprend. qui seme le vent récolte la tempête .
 
  • Je valide
Réactions: 1 utilisateurs


Pascal78600

Zoneur Reconnu
VTC
HEETCH
ALLOCAB
31 Janvier 2017
505
574
Localité
Paris
En ce moment, on vit le paradoxe suivant: Il y a moins d'offre que de demande mais les plateformes n'augmentent pas les prix pour autant,. En dehors de la course mini qui a pris un Euro, on ne peut pas dire que l'on croule sous les majorations.

Conséquence: il faut privilégier les grosses courses qui sont les plus rentables, ce qui occasionne un taux d'annulation en hausse, ce dont les passagers se plaignent.

Tant que le législateur n'aura pas mis un peu d'ordre dans le bazar des tarifs des VTC, je ne vois pas d'amélioration possible.
 
  • Utile
Réactions: 1 utilisateur



Sponsors

Partenaires

Twitter Uberzone