Vidéo Au secours, mon patron est un algorithme


AZF

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
UBER
HEETCH
14 Decembre 2016
1 540
587
Lieu
Paris
#1
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
Le magazine présenté par Elise Lucet va s’intéresser aux travailleurs de l’ombre d’internet et à la place des algorithmes dans le monde des livreurs.
Cash Investigation revient sur les écrans. Et certaines grandes entreprises risquent de grincer des dents devant les révélations faites par les équipes d’Elise Lucet, expliquent Le Monde et Le Figaro. Dans le premier sujet de l'émission dont le titre est équivoque ("Au secours, mon patron est un algorithme"), ce sont Uber, avec son service de livraison de nourriture Uber Eats, et Deliveroo, l’un de ses principaux concurrents sur ce marché, qui sont pointés du doigt.
Un journaliste de Cash Investigation a réussi à devenir livreur pour mener l’enquête sur les conditions de travail au sein des entreprises.

Cash Investigation va notamment révéler que Deliveroo a identifié certains des livreurs grévistes de ces dernières semaines grâce au service de géocalisation de l’entreprise. Une information face à laquelle le responsable de la communication de l’entreprise va avoir du mal à se défendre, affirme Le Monde.

Dans un autre sujet, les projecteur seront pour une fois braqués sur les travailleurs de l’ombre de géants de numérique comme Google ou Facebook. Les modérateurs du réseau social expliquent, sous couvert d’anonymat, leurs conditions exécrables de travail notamment. "J’ai vu des choses qui seront en moi pour toujours. On ne vous y prépare pas psychologiquement. (…) Si vous me donnez 1 million d’euros, même 1 milliard d’euros, je ne le referai pas", dévoile notamment une personne qui a fini par abandonner ce travail, payé 800 euros au Portugal, selon Le Monde.
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.









 


Kuikui

Kuikui

Http://fb.com/yangchauffeur •www.yangchauffeur.com
MODO
VTC
UBER
LECAB
MARCEL
1 Novembre 2016
3 584
1 132
Lieu
Paris
#2
C'est surtout la fin qui est intéressante avec le débat la députée Mme Couillard : j'ai foi en sa bonne intention, mais bien qu'elle soit spécialisée dans ce dossier, elle ne comprend les difficultés reelles sur le terrain.
Comme dit l'autre journaliste, y a beaucouo d autres piste...
Moi j'ai la mienne mais ca ne plaira pas au AE, ni aux applications...
Et deuxièmement comme dit souvent les syndicat VTC, ya eu AUCUNE concertation avec les VTC ni leur représentants dans la creation de la loi LOM, par contre les applications ont été conviés....

Ne parlons pas de syndicat mais il faut en tout premier : AVOIR UNE REPRÉSENTATION à la CMA.
Le problème c'est que les chauffeurs qui sont investis ou susceptible d etre représentant ne font plus, ou pas ou encore peu d'appli... Et donc se sentent peu concerné par ce problème.... Ils vont laisser pourir la pomme, sur larbre et la pomme tombera d elle meme. Et le prix des autres pommes augmenteront... (manger des pommes qu'il disait...)
 


AZF

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
UBER
HEETCH
14 Decembre 2016
1 540
587
Lieu
Paris
#3
1573483008564.png
 




S

Shibani

Zoneur Vérifié
VTC
29 Novembre 2016
264
85
Lieu
Paris
#5
Mme couillard!!!!
:joy::joy::joy::joy:
désolé mais j’ai cru à une farce!!
 


Top Membres du Mois
  • F
    Fouadb82
    33
    63
    0
    63
  • AZF
    AZF
    71
    54
    0
    54
  • pp9201
    pp9201
    37
    53
    0
    53
  • Helia
    Helia
    67
    35
    0
    35
  • doraïba
    doraïba
    23
    34
    0
    34

Partenaires

Twitter Uberzone