Info Reprise de la saison des croisières et de la guerre entre VTC et taxis


AZF

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
UBER
HEETCH
14 Decembre 2016
1 655
625
Lieu
Paris
#1
1574554015940.png
Après la mobilisation des taxis, l'an dernier, avec son lot de blocages et opérations molokoï, ce sont cette fois les exploitants de voitures de transport avec chauffeur qui déterrent la hache de guerre, emmenant dans leur sillage les « LOTI » (minibus de transport). L'enjeu ? Toujours la prise en charge des croisiéristes.

Si la croisière s'amuse, pour les milliers de passagers qui découvriront les charmes de l'archipel jusqu'à la prochaine saison cyclonique, à terre, ce n'est pas vraiment la même musique qui se joue actuellement. À peine le premier bateau arrimé aux bites du port de croisière de Pointe-à-Pitre, et alors que le second paquebot n'était pas encore en vue, la confrérie des VTC (véhicules de transport avec chauffeur) fourbit à nouveau ses armes.

Dans son viseur ? Comme toujours, les chauffeurs de taxi qui sont défendus par leur puissant représentant, Jocelyn Bourgarel, ainsi que l'avocate Me Gladys Démocrite.
Pour ceux qui avaient raté le précédent épisode, durant la dernière saison de croisières, les VTC reprochent aux taxis des avantages obtenus à coups de recours juridiques et de quelques opérations molokoï pour accéder dans l'enceinte du port et, du coup, de disposer de places de choix pour capter la clientèle débarquant des paquebots de croisière.
Un gâteau difficile à partager
« Nous nous estimons lésés », a ainsi expliqué, vendredi après-midi et depuis la salle George Tarer à Lauricisque, Yannick Mormont, le président de la FE VTC-GR (Fédération des exploitants de VTC - grande remise).
Nouveauté de la saison : les VTC n'avancent désormais plus seuls. Dans le sillage des arrivées de paquebots, ils peuvent désormais compter avec le soutien des « LOTI » (pour loi d'orientation de transports intérieurs), c'est-à-dire les chauffeurs de minibus qui peuvent transporter jusqu'à neuf personnes et « qui sont partout » — certains d'entre eux exercent même sous le statut de taxi.
À en croire Françoise Couchy, la présidente des « LOTI » (ou tout du moins de l'Union guadeloupéenne des transporteurs de personnes), cette profession se trouverait aussi pénalisée par « le monopole flagrant octroyé aux taxis. Nous n'avons pas accès, nous non plus, à la clientèle voulant partir à la découverte de l'île avec un transporteur local », glisse-t-elle.
Du coup, les deux structures se sont unies afin de batailler devant le tribunal administratif en vue de faire annuler le dernier arrêté signé le 7 septembre par le sous-préfet Jean-Michel Jumez, au motif qu'il serait à l'origine de la présence hégémonique des taxis dans l'enceinte du port. Un sous-préfet qui, pour rappel, était accusé voici à peine un an par le syndicat de Jocelyn Bourgarel d'être… anti-taxis.
Les Guadeloupéens pénalisés ?
Au champ des contestations des VTC et LOTI, s'ajouterait encore la mise en place du système « Fwi cab » qui permettrait aux croisiéristes de réserver, même depuis le bateau, un minibus ou une voiture avec chauffeur.
« La clientèle qui descend du bateau pour découvrir l'île veut une tarification à la place. Les LOTI et VTC, au regard de la réglementation, sont les plus à même à répondre à cette demande. Or, sur les 32 000 passagers présents la semaine sur le premier bateau de croisière, seules 40 personnes ont eu recours au système Fwi cab. Avec qui sont partis les autres ? », arguent les deux structures, en estimant ne bénéficier que des miettes laissées par les taxis.
Histoire de remporter leur combat, VTC et LOTI cherchent en tout à cas à convaincre l'opinion publique. Et pour ça, ils ont un argument choc : en s'agglutinant autour des bateaux de croisière, les taxis ne rempliraient plus leur mission en désertant le reste de la Guadeloupe. « Cherchez un taxi à l'aéroport ou dans une commune quand un bateau est là, et vous verrez que c'est peine perdue… » Pas dit que les taxis aient la même lecture. Reste en tout cas ce risque : que la population soit de nouveau prise en otage, pour des considérations ne la concernant pas vraiment.

Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
 


Top Membres du Mois
  • ronin92
    ronin92
    27
    49
    1
    48
  • Kuikui
    Kuikui
    35
    46
    0
    46
  • Tugal
    Tugal
    17
    45
    0
    45
  • Helia
    Helia
    52
    43
    1
    42
  • fabrice80
    fabrice80
    3
    35
    0
    35

Twitter Uberzone