Paris Non respect des couloirs de bus et des pistes cyclables : 10.000 PV à Paris depuis le 1er janvier


AZF

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
TXFY
UBER
LECAB
14 Decembre 2016
777
315
Lieu
Paris
#1
Uniforme bleu et gilet jaune sur le dos, les agents de surveillance de la Ville de Paris (ASP) scrutent la voie de bus de l'avenue Daumesnil, dans le 12ème arrondissement de Paris. Ils arrêtent tous ceux qui n'ont pas le droit d'y circuler. Et ils sont nombreux. Livreurs pressés, chauffeurs VTC, conducteurs de deux-roues motorisés, tous ont une bonne excuse.

Au guidon de son scooter, Julien, 24 ans, reconnaît qu'il lui arrive d'emprunter les voies de bus. "En scooter, on a l'impression qu'on a plus le droit d'y aller que les voitures", tente le jeune homme pour se défendre. "Mais j'imagine que ce n'est pas vrai". Effectivement, c'est une infraction passible d'une amende de 135 euros.
10.000 PV depuis le 1er janvier
Le respect des couloirs de bus et des pistes cyclables est l'une des priorités de la Ville de Paris depuis qu'elle a récupéré la compétence et les 1200 ASP autrefois affectés à la Préfecture de police de Paris. 10 225 PV ont été dressés depuis le 1er janvier assure Christophe Najdovski, l'ajdoint à la Ville de Paris en charge des déplacements. "C'est une mission de régulation de l'espace public. Les agents veillent à ce que l'application des règles du code de la route soient bien observées pour permettre notamment de favoriser la pratique du vélo en toute sécurité".
Les associations de cyclistes réclament depuis longtemps d'avantage de contrôles. "Jusqu'à présent il n'y avait pas de pression policière pour faire respecter ses aménagements, estime Alexis Frémeaux, président de l'association de cyclistes Mieux se déplacer à Bicyclette. "Si demain les gens savent qu'ils peuvent prendre une amende parce qu'ils roulent dans les couloirs de bus ou les pistes cyclables, les comportements peuvent changer rapidement, comme on l'a vu avec le stationnement".
Une mission de sécurité routière
Depuis la réforme du stationnement payant le 1er janvier 2018 et l'augmentation du montant des amendes et du nombre de contrôles, on constate moins de fraudeurs et de voitures ventouse. En confiant cette mission à des sociétés privées, la Ville de Paris a également déchargé les ASP. "C'est très bien qu'on ne s'occupe plus du stationnement payant, affirme Christophe. C'était une corvée pour nous. Aujourd'hui on se concentre plus sur la sécurité routière".
Les ASP sont également chargés du contrôle du stationnement gênant mais sont également attentifs à tous types d'infractions. En voyant un automobiliste refuser la priorité à deux piétons sur un passage protégé, Christophe l'arrête aussitôt, tandis que ses collègues verbalisent un autre pour oubli de clignotant.

Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
 


UZ

UZ

Maître Zoneur
FONDATEUR
5 Novembre 2014
4 833
2 787
Lieu
Paris
#2
Une véritable source de revenus pour l'Etat !!
 


max

max

Zoneur Averti
VTC
10 Aout 2015
821
471
Lieu
Paris
#3


WaiwaiCsaa

WaiwaiCsaa

Zoneur Vérifié
VTC
CAPA
30 Octobre 2017
233
56
Lieu
Paris
#4
1 350 000€...


Non respect des piste cyclable???
 






Top Membres du Mois
  • Kuikui
    Kuikui
    163
    160
    3
    157
  • Driv'R
    Driv'R
    86
    129
    4
    125
  • Zey380
    Zey380
    54
    115
    1
    114
  • pedro92
    pedro92
    54
    98
    0
    98
  • Loiseau99
    Loiseau99
    85
    100
    4
    96

Partenaires

Twitter Uberzone