Vous consultez :
Uber Est-ce la fin de la partie pour la voiture autonome ?


Uber Est-ce la fin de la partie pour la voiture autonome ?


driverzonard

« Je fais ma part... »
VTC
UBER
FREENOW
12 Décembre 2019
1 968
2 910
Localité
Paris
Salut à tous et que la paix soit sur vous,

Cette information a failli passer inaperçue : « Uber serait en discussion pour revendre sa division véhicule autonome. »

Sans prendre de raccourci, on peut largement supposer qu’uber abandonne (provisoirement ??) la poursuite de ce projet très coûteux, incertain et risqué.

J’espère que les plus sceptiques se rendront compte que cette initiative n’était pas viable avant plusieurs décennies. Aussi bien d’un point de vue technologique, sécuritaire que des infrastructures.

Je ne parle pas de la création d’un prototype, mais de la démocratisation de la voiture autonome, au point qu’elle puisse devenir une mobilité et remplacer les professionnels du transport de personnes. Ces deux aspects sont totalement différents...

Uber serait en discussion pour revendre sa division "véhicule autonome" à Aurora
 
  • Vrai
Réactions: 1 utilisateur


Helia

VTC en pré-retraite
VTC
UBER
FREENOW
HEETCH
6 Mars 2019
1 368
953
Localité
Paris
De toute façon quand tu vois que sur les voitures actuelles munies de radars et de caméra , qu'il suffit avec un peu de pluie ou de brouillard ca affiche que la caméra est occultee et qu'elle ne peux plus jouer son rôle de détection..... ca en dit long sur le futur
 
  • Vrai
  • J'aime
Réactions: 3 utilisateurs


EURECAB

indépendants, pas sous-traitants !
APPLI
17 Février 2020
23
18
Localité
Paris
En effet,

Uber a "mal acquis" sa division voitures autonomes, au sens où ils ont débauché (a la limite de la corruption) un des piliers de chez Google (Waymo), qui est parti avec une masse de secrets industriels. L'article évoque succinctement ce point, qui a débouché sur un procès ... Les effets de ce procès ont été dévastateurs, car ils ont ruiné la confiance que la société pouvait inspirer dans le milieu. Or vu la taille des défis pour aller au bout d'un tel projet, les entreprises ont besoin de nouer des partenariats. C'est donc une impasse pour celui qui a cru faire un "hold up".

Par ailleurs, en engageant des milliards d'investissement sur le "remplacement des chauffeurs" à l'époque, Uber a délivré un message cynique aux personnes qui traviallent pour lui. Pour preuve cette citation de T.Kalanic (2014) :
"The reason Uber could be expensive is because you're not just paying for the car — you're paying for the other dude in the car" en décodé cela veut dire "une fois que nous aurons supprimé le chauffeur, vous aurez des courses vraiment bon marché".

Ils ont joué, ils ont perdu.
 
Dernière édition:
  • J'aime
  • Vrai
Réactions: 1 utilisateurs


driverzonard

« Je fais ma part... »
VTC
UBER
FREENOW
12 Décembre 2019
1 968
2 910
Localité
Paris
EURECAB @EURECAB

Cet historique relate exactement les faits. Merci pour cette vue à 360 degrés 👍🏽👌🏽
 


Pascal78600

Zoneur Reconnu
VTC
HEETCH
31 Janvier 2017
326
381
Localité
Paris
Bonne nouvelle pour la profession, même si, à titre personnel, je n'ai jamais trop cru à la voiture autonome dans Paris, surtout place de la Bastille maintenant que Anne Hidalgo l'a obstruée. Les parisiens comprendront.

Uber a perdu plusieurs milliards de dollars cette année (j'attends avec impatience l'addition finale pour 2020, elle sera salée). Les actionnaires se sont peu être lassé de cette gabegie de technodollars, et auront demandé à la direction d'arrêter les projet pour 2030 et de se concentrer sur les résultats de 2021.
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateurs


Altro

Zoneur Averti
VTC
UBER
FREENOW
11 Mars 2020
608
640
Localité
Paris
Bah oui c'est ca de vouloir le beurre, l'argent du beurre ET la beurette ...
 


AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
14 Décembre 2016
2 926
3 115
Localité
Paris
Uber serait en discussion pour revendre sa division "véhicule autonome" à Aurora
Uber, dont les activités sont fortement affectées par la pandémie de Covid-19, repense sa stratégie pour se recentrer sur son coeur de métier. L'entreprise de VTC serait ainsi en discussion avec la start-up Aurora pour lui revendre sa division Uber ATG, en charge de la recherche sur le véhicule autonome. Une activité dans laquelle Uber a dépensé des milliards de dollars sans parvenir aux résultats escomptés.

1605814279054.png

Uber serait en discussion pour revendre sa division Uber ATG, en charge de la recherche sur le véhicule autonome. L'entreprise de VTC négocierait actuellement avec la start-up Aurora Innovation, rapporte TechCrunch. Le processus serait bien avancé puisque les deux entreprises plancheraient sur le sujet depuis le mois octobre. Uber et Aurora ont refusé de commenter l'information auprès du site d'informations.

La R&D d'Uber dans le véhicule autonome à l'arrêt
Aurora a été fondé en 2017 par d'anciens cadres provenant des divisions de Google, Tesla et Uber travaillant sur la conduite autonome. La start-up, qui se concentre sur le développement d'une plateforme logicielle, compte aujourd'hui 600 employés. Avec une telle acquisition, elle triplerait ses effectifs selon TechCrunch.

Uber aurait déjà essayé de revendre sa division ATG auprès de plusieurs autres entreprises cette année, dont des constructeurs automobiles. Sa vente à Aurora pourrait être une porte de sortie "digne" pour l'entreprise de VTC, qui a dépensé des sommes colossales dans ces recherches, bien qu'elles aient subi un coup d'arrêt avec l'accident mortel survenu en mars 2018.

S'en est suivi une polémique sur la culture du risque au sein même de l'entreprise et de ses équipes chargées du développement de véhicules autonomes. Depuis, Uber n'a pas réussi à reprendre ses recherches et ses essais d'une façon lui permettant d'avancer convenablement. L'entreprise change donc de stratégie pour se concentrer sur ses activités principales de VTC et de livraison. On rappellera qu'un temps, cette recherche sur la conduite autonome était présentée comme la vision finale du business model d'Uber, "débarrassé" des chauffeurs et de la question de leur statut, qui lui pose problème partout dans le monde.

Un changement de stratégie conforté par le Covid-19
Ce changement de stratégie a été engagé par Uber après son introduction en bourse en mai 2019, sans oublier le procès d'Alphabet contre lui, et a été conforté par la pandémie de Covid-19 qui affecte très fortement son activité principale de VTC. Les investisseurs demandent désormais à l'entreprise de VTC de devenir rentable. Un souhait difficilement conciliable avec des dépenses en R&D plus élevées que les gains réalisés. Uber a rapporté en novembre que ses divisions ATG et "other technologies", qui comprend Uber Elevate, affichent des pertes nettes de 303 millions de dollars sur les neuf premiers mois de l'année, rappelle TechCrunch. L'entreprise chercherait d'ailleurs aussi à se séparer de cette division "mobilités aériennes".

Uber s'est déjà séparé de son activité, de très courte durée, de micro-mobilité. Il a cédé Jump (un service de trottinettes et vélos électriques en libre-service qu'il avait acquis en 2018) à Lime lors d'une participation à sa levée de fonds. De même, Uber a revendu la division européenne d'Uber Freight, une plateforme de mise en relation de routiers avec des entreprises souhaitant transporter des marchandises, tout en conservant ses activités en Amérique du Nord.

A l'inverse, Uber a déboursé plus de 2 milliards de dollars pour acquérir le spécialiste de la livraison de repas Postmates. L'activité de son service Uber Eats a fortement augmenté depuis le début de la pandémie de Covid-19. Uber entend capitaliser sur ces bons résultats et pense qu'ils vont perdurer. De même, l'entreprise aurait proposé 1 milliard d'euros à BMW et Daimler pour s'offrir leur service de VTC Free Now. Une acquisition qui renforcerait considérablement sa position en Europe et en Amérique Latine.
 


fourmie

Zoneur Averti
VTC
16 Novembre 2015
626
598
Localité
Paris
normal et c est pas fini c est l argent sale qui a etait ramasser sur l exploitation des chauffeurs.
 
  • Informatif
Réactions: 1 utilisateur


Hichem93

Zoneur Reconnu
VTC
UBER
3 Juin 2018
484
554
Localité
Paris
En même temps ils ont du comprendre en voyant que des chauffeurs continue à se ruer sur l'activité alors que la demande est au point mort qu'au final ça ne servait a rien de se prendre la tête avec une technologie coûteuse quand on a un grand nombre de chauffeurs prêt à passer la journée dans la voiture a brûler du carburant à vide ( c'est mieux qu'un véhicule autonome qu'il faut entretenir et recharger et ensuite remplacer , alors que dans le cas du chauffeur ils ont rien a sortir juste à récolter les commissions.

Et en plus on fait de l'animation gratuitement.
 
  • Vrai
  • Haha
Réactions: 2 utilisateurs



Sponsors

Twitter Uberzone