Vous consultez :
Info Covid-19 : le VTC émirati Careem licencie un tiers de ses employés


Info Covid-19 : le VTC émirati Careem licencie un tiers de ses employés

  • Auteur de la discussion AZF
  • Date de début
  • Réponses 0
  • Vues 101

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
14 Décembre 2016
2 389
2 462
Localité
Paris
La plateforme de VTC Careem va licencier près d'un tiers de ses employés en raison du ralentissement économique provoqué par la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi le PDG de l'entreprise émiratie qui opère dans 14 pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. «À partir de demain et pour les trois prochains jours, 536 de nos collègues qui représentent 31% (des effectifs) de Careem vont nous quitter», a déclaré son PDG Mudassir Sheikha sur Twitter.

La plupart des pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord où Careem opère ont imposé des mesures strictes de confinement pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus, affectant lourdement les entreprises et les salariés du secteur privé.

Face à la crise, les Emirats arabes unis ont autorisé les entreprises touchées à réduire les salaires, imposer des congés sans solde ou encore licencier leurs employés étrangers. «Notre activité a diminué de plus de 80% et le moment de la reprise est une inconnue alarmante», a ajouté Mudassir Sheikha dans un communiqué publié sur le site de Careem, dont le siège se situe à Dubaï.
La décision intervient peu après que la société mère de Careem, Uber, a déclaré qu'elle mettrait fin le mois prochain à son service de livraison de repas «Uber Eats» dans sept pays, dont l'Arabie saoudite, dans le cadre d'un changement stratégique visant à privilégier les «marchés prioritaires».

Le géant américain Uber a acquis Careem en mars 2019 pour 3,1 milliards de dollars (2,85 milliards d'euros), la plus importante transaction jamais réalisée au Moyen-Orient dans ce secteur.
 



Partenaires

Twitter Uberzone