Chauffeur VTC: le choix du meilleur statut juridique

  • Auteur de la discussion olivier uber Lille
  • Date de début

olivier uber Lille

olivier uber Lille

Zoneur Reconnu
23 Mars 2015
336
114
Lieu
Lille
#1
Chauffeur VTC auto-entrepreneur
De nombreux chauffeurs VTC font le choix de l’
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
et optent pour le
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
. Sur le plan administratif, une simple déclaration d’auto-entrepreuneur suffit pour démarrer l’activité. Cette déclaration est gratuite et peut être effectuée entièrement en ligne.

Le statut d’auto entrepreuneur présente de nombreux avantages pour les chauffeurs de voitures de tourisme. Le principal avantage est d’ordre fiscal: si le chiffre d’affaires est nul, vous n’aurez à payer aucun impôt et aucune cotisation. De surcroît, vous serez également éligible au statut micro-fiscal (cotisations sociales réduites) et pourrez, le cas échéant, cumuler ce statut avec l’
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
, dispositif d’aide vous permettant de bénéficier de réductions de charges. En pratique, le statut d’auto-entrepreneur convient souvent assez bien aux chauffeurs occasionnels.

En revanche, le dispositif perd beaucoup de son intérêt lorsque la société se développe. Il est notamment impossible de déduire ses frais professionnels (essence, location de la voiture, etc.) puisque le calcul des cotisations se fait sur la base du chiffre d’affaires et non des bénéfices comme dans les autres entreprises. Autre gros désavantage: l’auto-entrepreneur ne peut récupérer la TVA qu’il règle sur ses transactions ce qui est très pénalisant lorsque des investissements/dépenses significatives doivent être réalisés. Autre bémol, et pas des moindres, le chiffre d’affaires annuel dégagé ne peut dépasser 32.900€, soit environ 630€ par semaine (pour 2015).

Chauffeur VTC et société
Si votre activité se développe, que vous souhaitez vous associer à plusieurs ou encore embaucher des chauffeurs VTC, la solution la plus adéquate consiste généralement à créer une société. Plusieurs structures commerciales sont à votre disposition:
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
,
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
,
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
ou encore SASU. La SAS ou la SASU, sa forme unipersonnelle (c’est-à-dire une SAS avec un seul associé) est souvent plébiscitée par les chauffeurs de voitures de tourisme.

Plusieurs facteurs expliquent cela:

  • de très nombreux créateurs d’entreprises souhaitent éviter à tout prix d’être affilié au Régime Sociale des Indépendants - RSI, et ce alors même que ce régime peut être intéressant en matière de charges sociales
  • SAS et SASU se caractérisent par leur très grande souplesse tant s’agissant de l’organisation de la direction que la répartition et le transfert du capital.
Très important: la procédure d'autorisation administrative de l'activité de VTC a changé le 1er janvier 2015. Il est désormais plus long de créer une société dans ce secteur d'activité car les autorisations doivent obligatoirement être obtenues avant la l'immatriculation. Si vous n'avez pas encore obtenue votre autorisation de transport, armez-vous donc de patience pour obtenir votre KBIS !
 


olivier uber Lille

olivier uber Lille

Zoneur Reconnu
23 Mars 2015
336
114
Lieu
Lille
#2
le calcul est réalisé sur la base du chiffre d'affaire et non du bénéfice. Hors un VTC cumule les frais : principalement la location d'une voiture haut de gamme et l'essence. Ainsi, d'après
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
, patron d'Uber France, si le régime auto-entrepreneur est largement plébiscité par les nouveaux chauffeurs VTC, il n'est pas adapté sur le long terme: « On observe toujours la même dynamique. Les chauffeurs en auto-entreprise adoptent un statut plus traditionnel souvent au bout de quelques mois, car c'est financièrement plus intéressant. » (source Le Figaro).

Voilà la prochaine étape pour les chauffeurs Uber
 


Crush

Crush

Membre
CAPA
22 Decembre 2015
36
1
Lieu
Paris
#3
Avec le régime EIRL tout en restant auto-entrepreneur, on peut déduire les frais (location voiture, lavage, carburant) ?
 


c3ntrino

c3ntrino

Zoneur amateur
13 Mars 2016
69
17
Lieu
Paris
#4
du coup une alternative a ce fameux plafond de 32k, frais de location, ou frais d'essence ?
 


saidou92i

saidou92i

Zoneur amateur
2 Février 2016
89
9
Lieu
Paris
#5
Merci pour tous ces détails, pour un chauffeur occasionnel (une a deux fois par semaine au max) le statut d'auto entrepreneur est a privilégier donc ..
 


Drikaz

Drikaz

Membre
22 Février 2017
18
1
Lieu
Paris
#6
Comment on fait pour changer de statut quand on ai AE pour EIRL
 




Green Lantern

Green Lantern

Monsieur 100.000 Volts !!!
VTC
UBER
29 Mars 2016
1 109
425
Lieu
Bordeaux
#8
Oui sans aucun doute UZ @UZ , d'ailleurs ça me fait penser à un truc pour le forum !
Le "métier" ayant évolué sans cesse depuis le début certains "vieux" posts de 2014 et 2015 voir 2016 commencent à être obsolètes...
Ne faudrait il pas envisager de les "vérouiller" ou alors les classer dans une nouvelle partie que tu pourrais créer en la nommant "ARCHIVES" ?

C'est juste une idée comme ça en passant, rien de plus...
 


Top Membres du Mois
CAB-FORMATIONS
  • Kuikui
    Kuikui
    112
    112
    1
    111
  • Zey380
    Zey380
    42
    107
    1
    106
  • Driv'R
    Driv'R
    58
    67
    1
    66
  • Tugal
    Tugal
    32
    58
    0
    58
  • Green Lantern
    Green Lantern
    48
    46
    1
    45

Partenaires

Twitter Uberzone