Vous consultez :
Avis CA sur Lyon en confinement 2 ?


Avis CA sur Lyon en confinement 2 ?


Didier

Membre
VTC
BOLT
UBER
FREENOW
HEETCH
21 Octobre 2020
11
6
Localité
Lyon
Quels CA en ce moment sur Lyon, les lyonnais ?
 


Ragereve

Membre
VTC
UBER
FREENOW
HEETCH
25 Juin 2020
4
9
Localité
Lyon
Bonjour,

0e ....
A l'arrêt total pour moi.

J'ai tenté de reprendre sur certains weekends, mais je me décourage très vite du fait de la très longue attente entre deux courses et les détours qu'il faut parfois faire pour une rémunération de misère. La faute à une demande dans les chaussettes.

J'en profite pour me concentrer un peu plus sur mon activité salariée (arriver moins fatigué au travail notamment), me reposer pendant mes jours de repos (ce qui n'était pas le cas avant), chercher une nouvelle voiture pour l'année prochaine et faire tranquillement les entretiens sur mon véhicule actuel.

En me rendant au travail, je rencontre très peu de VTC désormais, alors que ce n'était pas le cas avant.
Je vois toujours autant de taxis par contre, mais très souvent vides.

Bon courage à toi.

Cdt,

R.
 
Dernière édition:
  • J'aime
Réactions: 3 utilisateurs


Didier

Membre
VTC
BOLT
UBER
FREENOW
HEETCH
21 Octobre 2020
11
6
Localité
Lyon
Bonjour,

0e ....
A l'arrêt total pour moi.

J'ai tenté de reprendre sur certains weekends, mais je me décourage très vite du fait de la très longue attente entre deux courses et les détours qu'il faut parfois faire pour une rémunération de misère. La faute à une demande dans les chaussettes.

J'en profite pour me concentrer un peu plus sur mon activité salariée (arriver moins fatigué au travail notamment), me reposer pendant mes jours de repos (ce qui n'était pas le cas avant), chercher une nouvelle voiture pour l'année prochaine et faire tranquillement les entretiens sur mon véhicule actuel.

En me rendant au travail, je rencontre très peu de VTC désormais, alors que ce n'était pas le cas avant.
Je vois toujours autant de taxis par contre, mais très souvent vides.

Bon courage à toi.

Cdt,

R.

Ok merci.

De toute façon le métier de chauffeur VTC à mi temps il faut faire une croix dessus. Les mi temps, il y en a et il y en aura d plus en plus et comme vous vous calez sur les mêmes horaires, il y a embouteillage.
L'avenir est a la fidélisation client. Le problème c'est que si tu ne réponds pas présent une fois pour un client fidélisé tu le perds.
A plein temps ou arrête definitivement.
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateur


Ragereve

Membre
VTC
UBER
FREENOW
HEETCH
25 Juin 2020
4
9
Localité
Lyon
Ok merci.

De toute façon le métier de chauffeur VTC à mi temps il faut faire une croix dessus. Les mi temps, il y en a et il y en aura d plus en plus et comme vous vous calez sur les mêmes horaires, il y a embouteillage.
L'avenir est a la fidélisation client. Le problème c'est que si tu ne réponds pas présent une fois pour un client fidélisé tu le perds.
A plein temps ou arrête definitivement.
Salut Didier,

Beaucoup d'idées reçues et même de préjugés dans ton post de réponse, alors que je ne faisais que réagir à un questionnement de ta part.

Je vais tâcher de répondre point par point à ton message.

Premièrement, je me suis peut être mal fait comprendre, mais je n'ai nullement l'intention d'arrêter cette activité définitivement. Au contraire, je suis dans les starting blocks. Dès que l'activité repartira, crois moi que je serai présent. C'est d'ailleurs pour cela que j'envisage d'acheter un véhicule plus récent.

Deuxièmement, certes, mon activité principale reste une activité salariée. Mais de ce que je sais, la route n'est pas réservée qu'aux chauffeurs à "plein temps". A cet égard, Dieu merci que je travaille à côté et que j'arrive à me dégager actuellement un salaire régulier et pas en dents de scie (enfin en scie sans les dents pour les VTC). Car, je connais effectivement des collègues qui font cela en full time et ils tirent la langue à cet instant. A mon niveau, je suis beaucoup moins impacté.

Autre point, je travaille en posté, donc j'exerce l'activité VTC sur des créneaux horaires plutôt atypique. Généralement je fais les nuits sur quasiment tous les jours de la semaine. Sur ces périodes là, très peu de bouchons en vue, sois en sûr. Au demeurant, même en l'absence des boites de nuit au cours des mois précédents, j'arrivais à très très bien m'en sortir.

La fidélisation client n'est pour le moment pas ma priorité, et ce, tant que l'offre de VTC sera pléthorique. Je fais quasi exclusivement de l'application (et oui il en faut....) alors que les commandes en "direct" restent du moins marginales il est vrai. Mais en toute transparence, j'ai tenté au départ de jouer le jeu du service client, de la fidélisation, des cartes pro etc.
Résultat des courses, les clients m'appellent pour me dire que sur Heetch la course est à 15e, Uber à 16e et moi combien je prends. Généralement, j'ai ce type de message un samedi de nuit à 00h30 et le client est à l'autre bout de la ville. Non merci pas cette fois.
Je grossis le trait, mais c'est ce qui arrive les trois quarts du temps ces derniers temps.

Par contre, le jour où le client sera sur le carreau et qu'aucun VTC ne pourra le prendre en charge, en somme le jour où l'activité reprendra vraiment. Et bien le rapport de force changera du tout au tout à ce moment là. Inutile de m'étaler sur le sujet, il existe déjà beaucoup de topics qui traitent de cela sur le forum.

Excellente journée.

Cdt,

R.
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateur


Didier

Membre
VTC
BOLT
UBER
FREENOW
HEETCH
21 Octobre 2020
11
6
Localité
Lyon
Salut Didier,

Beaucoup d'idées reçues et même de préjugés dans ton post de réponse, alors que je ne faisais que réagir à un questionnement de ta part.

Je vais tâcher de répondre point par point à ton message.

Premièrement, je me suis peut être mal fait comprendre, mais je n'ai nullement l'intention d'arrêter cette activité définitivement. Au contraire, je suis dans les starting blocks. Dès que l'activité repartira, crois moi que je serai présent. C'est d'ailleurs pour cela que j'envisage d'acheter un véhicule plus récent.

Deuxièmement, certes, mon activité principale reste une activité salariée. Mais de ce que je sais, la route n'est pas réservée qu'aux chauffeurs à "plein temps". A cet égard, Dieu merci que je travaille à côté et que j'arrive à me dégager actuellement un salaire régulier et pas en dents de scie (enfin en scie sans les dents pour les VTC). Car, je connais effectivement des collègues qui font cela en full time et ils tirent la langue à cet instant. A mon niveau, je suis beaucoup moins impacté.

Autre point, je travaille en posté, donc j'exerce l'activité VTC sur des créneaux horaires plutôt atypique. Généralement je fais les nuits sur quasiment tous les jours de la semaine. Sur ces périodes là, très peu de bouchons en vue, sois en sûr. Au demeurant, même en l'absence des boites de nuit au cours des mois précédents, j'arrivais à très très bien m'en sortir.

La fidélisation client n'est pour le moment pas ma priorité, et ce, tant que l'offre de VTC sera pléthorique. Je fais quasi exclusivement de l'application (et oui il en faut....) alors que les commandes en "direct" restent du moins marginales il est vrai. Mais en toute transparence, j'ai tenté au départ de jouer le jeu du service client, de la fidélisation, des cartes pro etc.
Résultat des courses, les clients m'appellent pour me dire que sur Heetch la course est à 15e, Uber à 16e et moi combien je prends. Généralement, j'ai ce type de message un samedi de nuit à 00h30 et le client est à l'autre bout de la ville. Non merci pas cette fois.
Je grossis le trait, mais c'est ce qui arrive les trois quarts du temps ces derniers temps.

Par contre, le jour où le client sera sur le carreau et qu'aucun VTC ne pourra le prendre en charge, en somme le jour où l'activité reprendra vraiment. Et bien le rapport de force changera du tout au tout à ce moment là. Inutile de m'étaler sur le sujet, il existe déjà beaucoup de topics qui traitent de cela sur le forum.

Excellente journée.

Cdt,

R.
Oui, les 'bons' clients à fidéliser sont durs à trouver mais c'est justement là que le volume fait la différence. Tu finis toujours par constituer un portefeuille de clients (fiables). Ils recherchent évidemment de la disponibilité mais aussi, un chauffeur capable de sentir les moments ou il doit garder le silence et surtout un interlocuteur en mesure d'échanger sur tous les sujets, donc une bonne culture gé réactualisée, une parfaite connaissance du secteurs ect...

Pour ma part, j'ai arrété en Février car sérieusement covidé et je pense redémarré après le 2 ème confinement. Je maintiens que seul ceux qui feront de l'appli ET de la fidélisation pourront s'en sortir, à mi temps ou a plein temps. D'ailleurs, il suffira au mi temps de trouver un partenaire pour intégrer ses jours de dispos les plannings de clients réguliers.

Je maintiens, ce métier sera dans un futur proche, un métier a pratiquer a temps plein pour pouvoir s'en sortir. La fatigue accumulée à mi temps ne dure qu'un temps. Et je comprends que certains soient rassurés en ayant un métier à côté mais la vérité selon est ailleurs.

On n'en reparle dans un an !!!

En tout cas merci d'avoir répondu

Bon courage ami Lyonnais !
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateur


Vanwilder

Membre
4 Août 2020
38
22
Localité
Lyon
Bonjour, moi je vais attendre l’évolution de la situation pour commencer mon activité de VTC je pense que pour décembre c’est cuit j’espère que janvier ça sera mieux sinon je retarderai je vais travailler en CDI car je veux pas dans l’immédiat créer ma société mais le fait que je commence pas tous de suite l’activité ça ma permit de rendre plus carré mon projet pro
 
  • J'aime
Réactions: 1 utilisateurs



Sponsors

Twitter Uberzone