Presse Augmentation du prix des courses


dm driver

dm driver

Zoneur Reconnu
VTC
UBER
KAPTEN
23 Decembre 2017
382
123
Lieu
Paris
#1
Pourquoi les courses en VTC sont de plus en plus chères
Le manque de chauffeurs, combiné à une augmentation du nombre de clients, a entraîné une hausse moyenne de 15 à 20 % des prix de la course sur un an et demi.
Toutes les plateformes de VTC sont concernées par une forte hausse des tarifs ces derniers mois. Une conséquence directe de la loi Grandguillaume. LP/Arnaud Dumontier


Par Vincent Verrier et Damien Licata Caruso
Le 25 juillet 2019 à 18h53


Rouler en VTC coûte plus cher. Selon la Fédération française du transport de personnes sur réservation (FFTPR) qui regroupe six plateformes de VTC (Kapten, SnapCar, LeCab, Bolt, Marcel et AlloCab), le prix de la course a augmenté de 15 % à 20 % depuis un an et demi. « C'est une moyenne, précise Yves Weisselberger, son président, qui est aussi le fondateur de SnapCar. Cela peut varier d'un mois à l'autre. »




Ainsi, sur la période mai-juin, l'augmentation des prix a atteint 30 %, quelle que soit la plateforme. « C'est sur certains créneaux horaires et par rapport à la même période de 2017 », confie Antoine Lieutaud, le nouveau DG de la plateforme franco-allemande Kapten (
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
).


Pour expliquer cette augmentation, les plateformes avancent une raison : la pénurie de chauffeurs. « Il en manque 10 000, estime Yves Weisselberger. Et comme nous sommes dans un secteur qui continue de croître et bien ça coince. » Pourquoi ce déficit de main-d'œuvre ? La FFTPR avance plusieurs explications, et d'abord la fin des LOTI (Loi d'orientation des transports intérieurs).
Le 1er janvier 2018,
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
, l'Etat a interdit dans les villes de plus de 100 000 habitants ce statut qui permettait à des milliers de personnes d'exercer la profession de chauffeur de VTC à des conditions moins contraignantes. « Il y avait un détournement du statut de LOTI, rappelle le ministère des Transports. Nous avons remis de l'ordre. »
Un secteur désorganisé par la loi
Pour les plateformes, au contraire, la mesure a désorganisé le secteur. « Plusieurs milliers de chauffeurs ont disparu », s'agace Yves Weisselberger. Autre mesure contre laquelle les plateformes ne décolèrent pas,
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
. Trop dur, trop contraignant, il découragerait des milliers de chauffeurs. « Il n'y a pas assez de sessions d'examen », dénonce Henry Capoul, directeur général de Bolt (ex-Txfy).
À tout cela, il faut ajouter les contrôles qui se sont renforcés
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
. Depuis le 1er janvier 2019, la loi Grandguillaume impose en effet aux plateformes de contrôler physiquement les documents des nouveaux chauffeurs, comme le permis de conduire et la carte VTC. La mesure a été étendue depuis le 1er juillet aux chauffeurs déjà enregistrés. Au final, ce sont sans doute plusieurs centaines de VTC qui ont été écartés.
En 2018, 5 000 chauffeurs ont eu l'examen, selon la FFTPR. « C'est insuffisant, il en faudrait 10 000 par an, rappelle Yves Weisselberger. Nous avons un fort turn-over, puisque 4 000 chauffeurs arrêtent chaque année tandis que la croissance du marché nécessite 6 000 conducteurs en plus par an. Le France est le seul pays au monde où il est aussi difficile de devenir VTC. »
L'Etat pointe du doigt les plateformes
Du côté du ministère des Transports, on tempère ces critiques tout en assumant le coup de balai dans la profession qui a permis d'apaiser la rivalité avec les taxis. Ainsi, au premier trimestre, le démantèlement à Bobigny (Seine-Saint-Denis)
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
tandis que les préfectures ont détecté 224 tentatives de fraudes. Par ailleurs, d'ici fin 2019, une carte de VTC infalsifiable sera mise en circulation.
Messages fusionnés automatiquement :

Ce qui est terrible, c'est qu'il n'y a aucun avis demandé au premier intéressé, le Chauffeur VTC.

nos amis des plates-formes font la pluie et le beau temps... nous ne sommes qu'une VARIABLE D'AJUSTEMENT de leur Business Plan...

selon eux, il faudrait des chauffeurs supplémentaires encore et toujours... mais est-ce qu'il se pose la question de savoir pourquoi les chauffeurs abandonnent ce métier? cela ne leur posait pas de problèmes, les chauffeurs sans carte et sans assurance.??
 
Dernière édition:


Nicolas O.

Nicolas O.

Zoneur Reconnu
VTC
UBER
14 Mai 2017
384
106
Lieu
Paris
#2
Pas convaincu...
 


Y

Yéti

Zoneur amateur
VTC
UBER
16 Janvier 2019
79
61
Lieu
Paris
#3
C le paradoxe..les plateformes se plaignent du turn over..mais ne font rien pour l eviter
Si le nb de chauffeur etait limité et les conditions tarifaires meilleures alors il ny aurait pas tout ce turn over

C est un paradoxe fou..

Mais comme le dit DM c scandaleux que les chauffeurs soient jamais consultés

Les discussions nous concernant se font entre les applis et l état. Qui decident de tout comme si on etait des enfants de 4 ans en droit de rien decider..
 


Hlmeur781

Hlmeur781

Zoneur Averti
VTC
UBER
26 Avril 2017
927
355
Lieu
Paris
#4
Ce que je trouve fou c’est que dans les deux article similaire que j’ai pu lire (l’article du parisien j’ai pas pu le lire vu que je ne suis pas abonné)

ils parlent très rarement voir pas du tous des fausses cartes.

Moi dans ma ville assez proche paris les clients ne ce plaignent pas de la hausse des prix depuis 1 ans et demi mais seulement d’un temps d’attente parfois un peu plus long que d’habitude...

Avant c’était 3 minutes maintenant 10min pour une course à 12euro bah oui et beaucoup de client ce mettent à notre place et trouve ça normal.
 


CamronCalvin

CamronCalvin

Zoneur Vérifié
VTC
KAPTEN
14 Novembre 2017
123
93
Lieu
Paris
#5
Ce que je ne comprends pas, c’est que l’Etat souhaite mettre en place une nouvelle carte VTC « infalsifiable » et ce genre de chose on le sait c’est jamais gratuit.

Donc on va encore tous devoir payer pour remplir les caisses pour une carte infalsifiable qui aurait dû être mise en place depuis bel lurette.
 


Seals

Seals

Zoneur Vérifié
ALLOCAB
29 Janvier 2017
242
84
Lieu
Paris
#6
Mes amis 25 a 30 pour cent d augmentation des courses ??? Mais c est le juste prix Uber ET kAPTTEN on baisser leur course de 8 a 6 euros et leur commission de 25 et 22 pour cent .

Donc des faillites en masse puisque les 4 a 5 000 chauffeurs clandestins on plier bagages et maintenant plus personne veut abandonner son ancien job puisque on ne pourras plus magouiller.

Faire le VTC c était intéressant par le passée puisque 35 pour cent des chauffeurs au black maintenant il faut passer a la caisse .

Donc soit les plateformes baissent leurs commission et relèvent les prix soit les majos vont continuer matin midi et soir faute de chauffeurs au heures de pointe et les clients commencent avoir marre .

Chez les taxi le travail de nuit c est plus cher tarif C et B banlieue et paris le week wend comme toutes les autres professions sauf pour le VTC les courses la nuit sont moins chers que le jour .

Il y a encore des cons qui travaillent la nuit pour une bouchée de pain a trimbaler des poivrots au lieux d honorer leur conjoint ??

Bien a vous et bonne route
 


AZF

AZF

La passion du VTC
MODO
VTC
UBER
HEETCH
14 Decembre 2016
1 654
623
Lieu
Paris
#7
 


Kuikui

Kuikui

Http://fb.com/yangchauffeur •www.yangchauffeur.com
MODO
VTC
UBER
LECAB
MARCEL
1 Novembre 2016
3 666
1 166
Lieu
Paris
#8
si bfm le dit , c'est ça doit être vrai ...
ils avaient élu voiture noire la société la plus rentable en 2017 avec un prix bfm , il ne se trompe pas
 




Jojo232

Jojo232

Zoneur Averti
VTC
UBER
LECAB
8 Janvier 2018
750
248
Lieu
Paris
#10
Le 29 juillet 2019 à 7h16, j'entends une des journaliste de BFM TV oser comparer son tarif VTC (4 places) à celui de son TGV OUI-GO qui peut accueillir jusqu'a 510 personnes. Tout ceci en direct.
Oh my God!!!!
Déjà la comparaison n'est pas bonne mais continuons.
Par la suite elle nous indique que les tarifs des VTC ont augmentés de 30% et que cela serait du à la loi GRANDGUILLAUME pénurie de chauffeur ect...
Bref de la désinformation lâcher à plusieurs millions de français comme ça normal ....
Laissez moi vous dire que si ce métier étais si lucratifs des chauffeurs vous en auriez dans tout les quatre coins de rue.

Toutes les applications tuent tout simplement ce métier et fixe leurs prix sans nous concerter. La rentabilité est souvent = à 0.
(Pour ceux qui prennent soins de relèver leur kilométrage)

Le taxis quand vous l'appeller vous payez des frais d'approche; dans les embouteillage (de notre jolie ville de Paris) le compteur du taxi continue à tourner celui du VTC lui, est fixe car inexistant.

Aujourd'hui ces même plateforme pleurent en disant qu'elles n'ont pas de chauffeurs.

Cela est dues tout simplement au fait que les chauffeurs arrête leurs activités ou s'émancipent des applications. Qui leurs prennent de 15% à 25%. Pour une mise en relation.
chier:

Donc par pitié entendre toutes leurs conneries je n'en peu plus....
Le pire entendre le PDG de BOLT, SNAPCAR, KAPTEN monter aux créneau. J'ai envie de leurs dire de se taire et de revoir leurs copies.
Si c'étais si interressant de bosser avec eux ils en auraient plein des chauffeurs.
 
Dernière édition:


Top Membres du Mois
  • ronin92
    ronin92
    25
    47
    1
    46
  • Kuikui
    Kuikui
    31
    44
    0
    44
  • Tugal
    Tugal
    16
    44
    0
    44
  • Helia
    Helia
    49
    41
    1
    40
  • fabrice80
    fabrice80
    3
    35
    0
    35

Twitter Uberzone