Info Nouvelle App : Komunn


Spike

Spike

Maître Zoneur
CAPA
27 Octobre 2015
3 161
1 353
Lieu
Lyon
#11
Totalement d'accord... C'est avec ces services en plus que les applications traditionnelles ne proposent pas que nous arrivons a nous mettre en avant.
Et certains sont prets a mettre le prix.
Lorsque l'on concevra des algorithmes avec des données humaines ont s'approchera de la perfection.
Construire un algorithme sur des métriques qualitatives (taux de refus faible, notation, etc) c'est se tromper de combat.

Mais comme la majorité des startups ne savent même pas ce que c'est qu'une Entreprise artisanale elles ne pensent pas aux détails opérationnels qui permettent a chacun de se différencier sans forcément mettre en avant la variante de prix comme seul valeur prépondérante dans le choix du client.

Comme tu l'as dit, beaucoup de clients sont prêt a payer plus pour avoir une expérience exceptionnelle. Nous ne sommes plus dans un mouvement de consommation qualitatif mais d'expérience !! Regardez Apple (appareils les plus chers du marché qui se vendent comme des petits pains), regardez Nespresso (la plus grosse escroquerie du siècle avec un prix du café passé de 10€ le kilos a 60€ grace a une expérience simple d'utilisation), regardez Airbnb (les prix sont presque similaires aux hotels mais l'expérience vendue est plus personnelle, ils ont meme lancé le service qui permet a des particuliers de proposer des visites de leur ville en échange d'argent: encore une manière de parler d'une expérience) et regardez même Uber (au début) l'expérience utilisateur pour commander ou se sentir au confort était optimale.

Mais disons que lorsqu'on passe sur des envies de masse avec le volume comme cible on peut difficilement concevoir les attentes réelles des consommateurs sur le terrain. C'est un peu comme nos politiques qui nous disent le pain au chocolat c'est 3€ ! Aucunes notions de la réalité du terrain. Sauf qu'avec les gars du web (j'en côtoie énormément) quand tu leur parle d'algorithme ils oublient l'humain qui va se le coltiner ce robot lol !
 


Stéphane Claret

Stéphane Claret

Cofondateur Komunn
APPLI
23 Octobre 2017
19
19
Lieu
Paris
#12
Bonjour,

Comme soulevé par message privé ce prix va vous poser problème pour exactement les mêmes raisons citées plus hautes.

Vous n'êtes pas responsable des prix de chacun et tout le monde peut se tromper, ok soit mais est ce que ceux qui ne se trompent pas en pratiquant des prix qui devraient les faire vivre n'en pâtissent pas ? Et n'y a-t-il pas un risque que ces mêmes entrepreneurs sérieux se cassent la figure manque de boulot ?

Un intermédiaire, quoi qu'on dise et qu'on veuille a une certaine responsabilité sur les prix des services qu'il met en vente.

Alors oui, si c'est faire vivre le même turn over que nous connaissons actuellement votre Entreprise surf (malheureusement) sur une vague actuellement à la mode. La seule différence serait " seulement " une commission réduite à 5% et 3% supp pour les paiements ce qui fait tout de même 8% soit presque l'équivalent de la commission Heetch.

Ce type de plateforme peut parfois écœuré des entrepreneurs, pourquoi les mettre en concurrence en interne ? Pour sûrement jouer sur les prix et faire plus de volume de vente qui vous permettront de faire évoluer votre produit... oui mais à quel prix ? Celui de centaines d'entreprise fermées ?

Enfin, 2/5eme des VTC ne savent pas faire une facture, pas tenir une comptabilité et encore moins faire un calcul de coût de revient sur une rentabilité souhaitée en tout cas estimée. Tirer les prix vers le bas c'est s'ouvrir à une compétitivité intra Entrepreneur qui selon moi peut dénaturer votre envie philanthropique.

Croyez le ou non, si un prix minimum était instauré les chauffeurs feraient la différence autrement (par la qualité de service, le fait de faire vivre des expériences incroyable aux passagers, etc). Et le plus méritant serait le plus gagnant sa change Des histoire du plus méritant qui finis dindon de la farce dans ce métier...

Avez vous été chef d'entreprise déjà ? Dans un secteur de service comme le notre notament ? Vous comprendriez les nombreuses craintes et les solutions proposées bien plus facilement :)
Cher Spike @Spike , nous comprenons évidemment. Et d’ailleurs, merci de nous donner l’occasion de nous exprimer sur ce sujet car il nous tient à cœur. Bon alors autant dire que la réponse ne va pas être courte mais le problème n’est pas si simple…

Avant de vous répondre précisément sur la question des prix, il est important que vous compreniez bien ce qui nous motive et pour cela il faut connaître la genèse de Komunn :

Cyril (cofondateur et ami depuis le Lycée) et moi sommes des entrepreneurs. Nous avons créé notre première entreprise ensemble en 2006.

Comprenez que nous ne sommes pas deux jeunes diplômés de je ne sais quelle école de commerce à la recherche d'un bon coup. Nous avons roulé notre bosse. Nous savons ce que c'est d'être chef d'entreprise. Nous avons connu nos moments de gloire et nos échecs cuisants. Et il se trouve justement que notre métier est de développer des applications.

Alors lorsque nous avons vu que ces plateformes étaient en train de faire un holdup sur l'économie numérique nous avons voulu agir.

Ce qui nous motive c'est de changer la donne. Pour que cette fameuse économie numérique profite vraiment à ceux qui produisent.
Si nous devions amener exactement l'opposé alors nous arrêterions tout de suite.

Nos motivations étant établies, parlons des prix. Nous prenons le problème très au sérieux. J’ajouterais même que la maîtrise des prix et de la qualité sont nos premières préoccupations. Mais vous allez voir que ce n’est pas si simple…

Nous avons opté pour faire non pas une plateforme mais une place de marché.
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
.

Une plateforme est un intermédiaire entre ses clients (les passagers) et des sous-traitants (les chauffeurs). Même si cela est contre intuitif, c’est bien la plateforme qui est cliente du chauffeur et non le contraire. Ce qui est généralement appelé commission et qui sous-entendrait que la plateforme agit en qualité de courtier ou d’apporteur d’affaire est en réalité une marge sur la revente de service. Et c’est pour cela qu’elle peut décider seule de ses prix de vente aux passagers et imposer ses prix d’achat aux chauffeurs.

Une place de marché est un intermédiaire entre des prestataires (les chauffeurs) et les clients des prestataires (les passagers). Autrement dit, les chauffeurs sont bien les clients de la place de marché. Les passagers ne sont pas ses clients mais bien ceux des chauffeurs. Ainsi, la plateforme ne peut pas imposer des prix de vente aux chauffeurs. Ça lui est interdit. Comme votre commune qui héberge le marché aux légumes du coin, n’a pas le droit de dire à combien les pommes doivent être vendues.

C’est d’ailleurs bien ce que vous êtes nombreux à reprocher aux plateformes : de vous priver de votre droit fondamental de chef d’entreprise à fixer vous-mêmes les prix.

Et cela cadre très bien avec notre volonté que Komunn soit le plus neutre possible dans le business de chaque chef d’entreprise.

Il est évident qu’en retrouvant le droit de fixer soi-même ses prix le chauffeur indépendant est mis face à sa condition de chef d’entreprise et comme vous le soulignez très bien, ceux qui débutent dans le métier, ne sont pas tous aussi bien armés pour faire face à leurs nouvelles responsabilités. La tentation est forte pour celui qui ne fait pas encore bien la différence entre chiffre d’affaires et revenu net de placer ses prix à un niveau trop bas. La leçon viendra au moment du bilan et sera rude si le nouveau professionnel n’a pas rectifié assez tôt.

Mais après tout cela fait partie de l’apprentissage de tout jeune chef d’entreprise et ça n’a jamais empêché une profession de prospérer puisque les nouveaux venus sont toujours bien moins nombreux que les professionnels aguerris.

Le vrai problème concernant le VTC c’est donc le déséquilibre brutal entre le nombre de professionnels qui savent ce qu’ils font et les nouveaux venus qui ont tout à apprendre.

Vous la voyez pointer la soluce ? S’il est interdit à Komunn d’imposer des prix aux chauffeurs, il ne nous est pas interdit de réguler l’équilibre des populations entre professionnels émérites et débutants…
[DOUBLEPOST=1510688597,1510688309][/DOUBLEPOST]
Faites un algorithmes en mettant les compétences en premier.
Pour la plupart les prix sont semblables.
Et le client choisi en fonction des compétences et du "don".

Ex un forfait paris CDG c'est 50 euro.

Plusieurs chauffeur :
Un qui peut monter descendre les bagages,
Un qui a le badge aéroport et qui peut aider au bagages (vu qu'il sera retour a vide il sera plus a 5 min pres lol)
Un qui parle 5 langues
Un qui connaît bien le système detaxe
Un qui a un break
Un qui a la formation TPMR
Un qui parle le langage des signes
Un qui a le BAFA
Un qui a siege bébé et enfant
Etc...
Dans cette configuration la le client choisi vraiment un service et non plus un prix..
Et on répond vraiment un besoin à un service.
Et meme pour votre appli c'est mieux, car ca vous différencie des appli à commande immédiate
Cher Kuikui @Kuikui , ce que vous décrivez ici s'appelle dans Komunn les expertises… ;)
 
Dernière édition:


UZ

UZ

Maître Zoneur
FONDATEUR
5 Novembre 2014
5 180
3 026
Lieu
Paris
#13
Moi j'aimerai juste par curiosité savoir comment vous est venue l'idée du choix du nom "KOMUNN"
J'ai ma petite idée mais je veux votre version.

Merci d'avance et merci aussi pour la qualité du débat dans cette discussion.
 


Stéphane Claret

Stéphane Claret

Cofondateur Komunn
APPLI
23 Octobre 2017
19
19
Lieu
Paris
#14
Moi j'aimerai juste par curiosité savoir comment vous est venue l'idée du choix du nom "KOMUNN"
J'ai ma petite idée mais je veux votre version.

Merci d'avance et merci aussi pour la qualité du débat dans cette discussion.
Cher UZ @UZ , voilà une question qu'elle est bonne !
Alors disons que la réponse officielle est que Komunn se veut avant tout une komunnoté. D'ailleurs sa prononciation officielle est komOUnn.

Maintenant y'a la réponse qui se loge dans le secret de nos cœurs à Cyril et à moi… 2 indices… le premier indice : les initiés prononcent différemment… le second indice: il se cache dans les messages reçus lors de la création de sa boutique sur Komunn…

Je ne serais pas surpris que votre petite idée soit la bonne ;)
 


UZ

UZ

Maître Zoneur
FONDATEUR
5 Novembre 2014
5 180
3 026
Lieu
Paris
#15
Cher UZ @UZ , voilà une question qu'elle est bonne !
Alors disons que la réponse officielle est que Komunn se veut avant tout une komunnoté. D'ailleurs sa prononciation officielle est komOUnn.

Maintenant y'a la réponse qui se loge dans le secret de nos cœurs à Cyril et à moi… 2 indices… le premier indice : les initiés prononcent différemment… le second indice: il se cache dans les messages reçus lors de la création de sa boutique sur Komunn…

Je ne serais pas surpris que votre petite idée soit la bonne ;)
Y'a aussi le cumin qui en arabe se prononce komounn grin
Sinon je vais aussi créer ma boutique alors pour en savoir plus !!
 


Top Membres du Mois
LECAB
  • Habs
    Habs
    27
    82
    0
    82
  • ¥€$-i
    ¥€$-i
    67
    75
    2
    73
  • Kuikui
    Kuikui
    62
    48
    0
    48
  • V40
    V40
    65
    47
    0
    47
  • SLM
    SLM
    33
    37
    1
    36

Partenaires

Twitter Uberzone