• Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  • Pour ne rien rater d'une discussion, cliquez sur le bouton "SUIVRE" situé en haut à droite de chaque discussion et réglez vos options de suivi
  • Vous pouvez ajouter une discussion ou un message à vos favoris pour les retrouver plus facilement par la suite. Il suffit de cliquer sur l'icone de favori situé en haut à droite de chaque message

Vidéo Compte rendu du leader syndical M. Sayah Baaroun




K

kabore55

Membre
VTC
LECAB
1 Octobre 2016
23
21
Lieu
Paris
#2
pour ma part j'attend juste le mot d'ordre
 


CyrilSarf

CyrilSarf

Chauffeur professionnel de transport de personnes
VTC
CAPA
TXFY
UBER
LECAB
29 Mars 2016
112
35
Lieu
Paris
#3
Tous les syndicats VTCs sont en fait des vendu au syndicat taxi, leur discoure est pro taxi,
c'est griller!!!

Moi je préférais qu'ils s'occupe du métier et de nos avantages et qu'ils arrêtent de vouloir réglementer les plateformes
 
Dernière édition:


wb008

wb008

Membre
VTC
CAPA
ALLOCAB
11 Novembre 2017
46
15
Lieu
Paris
#4


Cypheur

Cypheur

www.vtcblackline.fr
VTC
13 Mars 2017
1 767
559
Lieu
Marseille
#5
On sent bien la résignation un peu à l’image des chauffeurs qui se sentent tous simplement dupés.
En tout cas belle explication de la situtation actuelle du métier. Notamment sur la maraude électronique avec tous qu’on a pu lire sur le forum au moins c’est claire.
il y aura une mobilisation et Chacun devra prendre ses responsabilités.
En tous cas si les taxi et les VTC arrivent à s’en mobiliser ensemble ça pèsera son poid.
 
Dernière édition:


didoux93

didoux93

Maître Zoneur
VTC
21 Mai 2016
1 155
206
Lieu
Paris
#6
C'est ce que je disais lors des premières grèves et Sayah aujourd'hui résigné par tous ses efforts classés sans suite, dresse publiquement un échec mené par une diplomatie qui ne fonctionne pas et qu' il qualifie comme un dialogue de sourd.La seule manière d' être entendu et je le répète , c'est les vieilles méthodes de blocage avec tous les risques de débordement et d'image que l'on connaît.En tous cas si blocage il y a, il ne faudra pas se coucher à la première table ronde organisée par ce gouvernement et gober bêtement leurs promesses, à coups de somnifères en forme de primes pour chauffeurs en difficultés.D'ailleurs, je me demande bien quel à été le bilan de ces promesses?Certainement, une fumée épaisse.De toute façon, ce gouvernement est pire que l'ancien pour servir notre cause et sera très difficile à faire plier.Les CRS seront déployés au moindre écart.Alors que faire Sayah?Certainement pas jouer la carte des pacifistes bien élevés, cette façon de protester n'à plus de sens, ni écho, hormis celui de nous faire passer pour des brelles crédules.Merci à Sayah pour son implication et son dévouement.
 
Dernière édition:


jovtc

jovtc

Amen
29 Juin 2015
935
352
Lieu
Paris
#7
Tous les syndicats VTCs sont en fait des vendu au syndicat taxi, leur discoure est pro taxi,
c'est griller!!!

Moi je préférais qu'ils s'occupe du métier et de nos avantages et qu'ils arrêtent de vouloir réglementer les plateformes
Une chose est plus que sûre !!!
Ce ne sont pas les CAPAS comme toi
Qui s'occupe de notre métier et de nos avantages et des réglementations plate-forme
 


pedro92

pedro92

Chauffeur de Direction
VTC
4 Aout 2015
220
115
Lieu
Paris
#8
Moi ce qui m'a toujours dérangé dans ce syndicat, c'est qu'ils ne se sont jamais clairement désolidarisé des CAPA ( d'ailleurs de mémoire, il n'y a pas longtemps c'était encore dans le nom du syndicat , FO CAPA VTC ) alors qu'ils auraient dû crier d'emblée à un détournement de loi....

Maintenant, les CAPA sont là , ils pleurnichent sur leur sort , ils sont une belle armée pour faire tourner Uber ou TXFY qui n'ont pas envie de perdre cette belle main d'oeuvre de qualité supérieure et qui fera tourner ses zélés lobbyeurs ( je doute de la véracité de ce mot...) pour faire en sorte que la machine ne se grippe pas.

Leur arguments favoris étant " j'ai une famille à nourrir" " regardez ailleurs..." " c'est pas vos affaires" " ya de la place pour tout le monde", etc .. sont facilement transposables sur certains business de bas de tour, où certains aiment martyriser des habitants sans histoires pour faire leur trafic tranquille....

Sur Paris, c'est devenu un taf communautaire ( c'est factuel, comme on parlait avant du maçon portugais.... ) et il n'y aura aucune solidarité particulière , il suffit de lire certaines pages VTC pour voir que c'est du biz, du copinage, des arrangements de produits de banlieues sans aucune vision d'avenir...

si ça va à l'affrontement, on mettra tout le monde dans le même panier et on laissera faire ceux qui détournent le systême sous le prétexte fallacieux de la sauvegarde de l'emploi...
 


wb008

wb008

Membre
VTC
CAPA
ALLOCAB
11 Novembre 2017
46
15
Lieu
Paris
#9
Voila qui est Uber pour nous et pourquoi les syndicats ne pourront rien pour vous ...


Un apporteur d'affaires est une personne qui met en relation des personnes qui souhaitent réaliser entre elles des opérations commerciales. On parle également d'entremeteur Il peut signer un contrat ou non, selon la sécurité juridique qu'il souhaite donner à cette activité. Il a en général l'obligation de mettre tout en œuvre pour que la mise en relation se réalise. Il ne peut donc pas être tenu pour responsable de la non-conclusion de l’affaire entre les parties. Il est en général rémunéré pour ce travail, souvent par une commission sur le montant de l’affaire nouée entre le donneur d'ordre et le client apporté.

Un apporteur d'affaires ne doit pas être confondu avec les autres Intermédiaires de commerce :

  • Courtier . Il en est proche, toutefois, il s'en distingue essentiellement par le fait qu'à la différence du courtage, l'apport d'affaires n’est pas une profession, c’est-à-dire qu’il n’est régi par aucune loi. Cela n’empêche pas son existence dans le tissu économique et commercial d’une société
  • Agent commercial Les différences majeures entre l’apporteur d’affaires et l’agent commercial tiennent au fait que l’agent commercial est mandaté pour accomplir des actes commerciaux et juridiques, tandis que l’apporteur d’affaires n’est qu’un entremetteur. Elles tiennent également au fait que statut d’agent commercial est protégé par la loi, contrairement à l’apporteur d’affaires
  • . Les commissionnaires sont régis en France par les articles L132-1 à L132-9 du Code du commerce . Le commissionnaire est celui qui agit en son propre nom, ou sous un nom social, pour le compte d'un commettant. Il se distingue du mandataire en ce sens qu'il agit en son propre nom et du courtier puisque contrairement à ce dernier il est véritablement partie au contrat qu'il conclut dans l'intérêt d'autrui.
Il ne doit pas être confondu non plus avec un commercial ou encore un ingénieur d affaire Ils sont en général salariés de la société

Cette activité d'apporteur d'affaires peut être officielle ou bien non officielle, et cela en fonction du type d'activité. En France, la loi interdit ce type de pratiques dans certaines professions comme par exemple, l’immobilier, l’assurance et les échanges boursiers



Voila les gas donc en tant que patron libre à vous d allez faire vos affaires avec une autre plateforme et alors de chercher vos propres clients sinon faut accepter ...

Un patron plombier ou autre artisans travail aussi un grand nombre d heures chaques semaines et vous les entendez se plaindre ? Quand on choisi d être son propre patron il faut savoir que c est pas facile et que souvent on bosse 4 fois plus que les autres et voila bienvenue dans le monde de l entreprise et dans la réalité économique
 


McClane69

McClane69

Zoneur Vérifié
VTC
31 Juillet 2016
130
9
Lieu
Lyon
#10
À ton avis le plombier il accepte un chantier sans connaître le prix là durée les travaux ect ?

T'es a chié dans toutes interventions

A Chié
 


Dernières Discussions

Twitter Uberzone