Comment avoir des clients privés ?

  • Auteur de la discussion Hamid-Dimah
  • Date de début

Hamid-Dimah

Hamid-Dimah

Membre
VTC
UBER
18 Aout 2017
34
2
Lieu
Paris
#1
Bonjour à toutes et à tous,

Je post ce message pour savoir comment vous avez réussi à vous faire des bons clients privés quel sont vos astuces ?
 


sam

sam

Zoneur Reconnu
2 Mars 2015
482
128
Lieu
Paris
#2
Bonjour à toutes et à tous,

Je post ce message pour savoir comment vous avez réussi à vous faire des bons clients privés quel sont vos astuces ?
Salut,
Les bons clients privés, je ne sais pas, mais un des moyens d'en avoir des clients perso, c'est au détour d'écoute de leurs conversations dans la voiture, ils peuvent dire qu'ils vont prendre l'avion à telle date, à ce moment tu peux leur proposer de venir les prendre, par exemple.
 


Hamid-Dimah

Hamid-Dimah

Membre
VTC
UBER
18 Aout 2017
34
2
Lieu
Paris
#3
Salut,
Les bons clients privés, je ne sais pas, mais un des moyens d'en avoir des clients perso, c'est au détour d'écoute de leurs conversations dans la voiture, ils peuvent dire qu'ils vont prendre l'avion à telle date, à ce moment tu peux leur proposer de venir les prendre, par exemple.
Merci de ta reponse !
 


Misteurkhan

Misteurkhan

Zoneur Vérifié
VTC
15 Octobre 2015
122
17
Lieu
Lyon
#4
Salut,
Les bons clients privés, je ne sais pas, mais un des moyens d'en avoir des clients perso, c'est au détour d'écoute de leurs conversations dans la voiture, ils peuvent dire qu'ils vont prendre l'avion à telle date, à ce moment tu peux leur proposer de venir les prendre, par exemple.

Ça marche pratiquement a tous les coups, c'est comme ça que je fais.
 


Ouchene

Ouchene

Ilyes.the big boss
VTC
CAPA
16 Septembre 2015
106
45
Lieu
Paris
#5
Bonjour à toutes et à tous,

Je post ce message pour savoir comment vous avez réussi à vous faire des bons clients privés quel sont vos astuces ?
SLT et bienvenue. ..donne toi a fond niveau prestation défonce les chauffeurs baskets etc...et propose t'es service ça viendra tout seul. ..
 


Cypheur

Cypheur

www.vtcblackline.fr
MODO
VTC
13 Mars 2017
2 159
726
Lieu
Marseille
#6
SLT et bienvenue. ..donne toi a fond niveau prestation défonce les chauffeurs baskets etc...et propose t'es service ça viendra tout seul. ..
Et n'oubli pas les cartes posées à l'arrière la plus part des gens les prennes même par simple curiosité. Sinon tu vas montrer ta tête en démarchant ça marche aussi.
 


Hamid-Dimah

Hamid-Dimah

Membre
VTC
UBER
18 Aout 2017
34
2
Lieu
Paris
#7
SLT et bienvenue. ..donne toi a fond niveau prestation défonce les chauffeurs baskets etc...et propose t'es service ça viendra tout seul. ..
Ok merci beaucoup pour tes conseils.
Sérieusement je vais me lancer La dans le VTC j'espère que je ne le regretterai pas ét que je pourrai bien m'en sortir
[DOUBLEPOST=1503145285,1503145266][/DOUBLEPOST]
Et n'oubli pas les cartes posées à l'arrière la plus part des gens les prennes même par simple curiosité. Sinon tu vas montrer ta tête en démarchant ça marche aussi.
Oui c'est pas bete ;)
 


Spike

Spike

Maître Zoneur
CAPA
27 Octobre 2015
3 163
1 345
Lieu
Lyon
#8
Bonjour,

J'adore ce type de topic oki:

La découverte client c'est avant tout une question de personnalité, c'est inné ou sa ne l'est pas. Il faut aimer l'Humain et s'y intéresser, ne pas voir son métier comme un fardeau qui ne rapporte que de l'argent ou ne pas juger un client par rapport a ses habitudes de consommation (c'est pas parcequ'il prend un Uber qu'il est con et qu'il est avare).

Un proverbe dit " l'Homme a deux oreilles et une bouche pour écouter deux fois plus qu'il ne parle ", l'objectif pour chaque interaction doit être le 80/20, 80% du temps le client doit parler et 20% du temps c'est a toi de le faire pour poser les questions qui vont le faire parler et montrer que tu t'intéresses a lui ou que tu prends soin de ses besoins.

Quand je conduisais sur les applications j'avais mis en place une stratégie d'interaction qui me permettait en 2 phrases de savoir comment me positionner vis a vis de lui:
- dois-je découvrir ses besoins car le client est enclin a la discussion ? (85% des cas si tu t'y prends bien)
- dois-je fermer ma bouche parceque le client n'est pas ouvert à une interaction ? (15% des cas)

Pour sympathiser avec un client rapidement il y a une base et un proverbe qui en dit long: " vous n'aurez jamais deux chances de faire une bonne première impression ", cette première impression c'est celle qui conditionne la découverte client et l'ouverture de celui-ci.

Tout commence avant la prise en charge, avant même d'être arrivé a lui:
- Ta notation jouera sur la perception du client qui te jugera avant que tu l'ai rencontré (avec une note de 3 il avoir tendance a plus te juger qu'avec une note de 4,85).
- Ta tête en photo va conditionner son ressenti (certain n'aiment pas les arabes, d'autres les juifs, d'autres les jaunes et d'autres les verts, enfin tu m'as compris).
- Un appel systématique 2/3 minutes avant d'arriver (pour des applications, en clientèle privée je recommande 15 minutes au préalable) dans lequel tu indiques au passager que tu est la a telle heure (celle du GPS). Cet appel a pour but de nouer un lien de confiance et d'assurance, le passager se dit que tu est bien en route et que tu arrives a telle heure précisément. Cela permet aussi de détecter un besoin d'urgence, si par exemple il est borderline avec un train a prendre, il t'en fera part de suite te permettant d'anticiper le discours dans la voiture a sa montée.
- Une fois sur place, pas besoin d'ouverture de porte (tu fais du Uber je te rappelle, les clients ne cherchent pas ce service haut de gamme mais de la disponibilité).

Une fois a bord:
- Il faut toujours dire " bonjour + nom du client (qui s'affiche sur l'application) et bienvenue a bord ", cela permet de personnaliser la relation. Quand tu parles a Paul, tu parles pas a Jacques et Paul aime qu'on s'adresse a lui avec son prénom (d'ailleurs tout le monde non ? lol). Le bienvenu a bord beaucoup te diront que tu fais de la leche ou que tu n'est pas pilote d'avion mais saches que cela permet de poser un cadre au client, il sait qu'il est a bord avec un chauffeur poli et donc inconsciemment il vivra une expérience différente de tout les chauffeurs qui ne disent meme pas bonjour !
- Ensuite, il faut confirmer l'adresse de destination avec lui afin d'être sur que vous êtes sur la même longueur d'onde et qu'il n'y aura pas de malentendu concernant celle-ci, cela rassure encore plus le client qui se dit que le chauffeur prend soin de lui. Il faut aussi lui indiquer l'heure d'arrivée exacte donnée par le GPS et lui demander s'il a un impératif (cela permet de rebondir pour engager une conversation), par exemple s'il te dit qu'il a un train a prendre dans 10 minutes et qu'il te parait impossible d'y etre c'est important de se positionner a ce moment la: " Monsieur je crains que nous n'arrivions a temps pour votre train, la circulation étant très difficile, je vais cependant faire le nécessaire pour y être dès que possible. Il est d'ailleurs possible que je vous dépose un peu avant car parfois la marche est plus rapide que les bouchons, l'essentiel etant que vous ayez votre train non ?". Dans 90% des cas ils te dirons pas de soucis c'est vous le professionnel moi je veux pas louper mon train, les 10% restants sont des cons, il faut faire avec et accepter qu'ils peuvent etre des haineux qui, quoiqu'il arrive, te noteront mal.
- Biensur le véhicule doit toujours être clean et ne pas sentir la cigarette, clean ne veut pas dire uniquement a l'arrière, sur le tableau de bord tout doit être impeccable, pas de câble qui vont dans tout les sens, pas de reste du macdo.

Ensuite, c'est difficile d'avoir une manière de faire car elle dépend de chaque personne, chaque situation sera unique. Généralement le client entame la discussion (car il ne faut jamais poser des questions sans que la perche soit tendue par le client). Il va te demander comment ca va sans doute ? (phrase bateau lol). Il faudra toujours lui répondre en lui disant que ca va et lui retourner la question en personnalisant la fin du " ca va ", par exemple si ton client a une tete de touriste " Ca va et vous ? Vous découvrez notre magnifique capitale aujourd'hui ? " ou si c'est un professionnel " Ca va et vous ? Une dure journée de travail vous attends ? ". Automatiquement il te répondra aux deux questions et automatiquement il te laissera des indices pour rebondir et ainsi continuer a perpétuer la discussion.
Autre question qu'ils posaient souvent " sa fait longtemps que vous faites ca ", ils vous tendent une triple perche. A cela je répondais que sa ne faisait pas longtemps mais que Uber me servait a boucher les trous car les conditions de travail sont difficiles d'un point de vue de la rémunération. Que je disposais d'une Entreprise qui s'appelle *** et qu'il peut la retrouver sur internet grace a mon site vitrine. Boum, placement de son entreprise en respectant les regles Uber qui sont de ne pas faire de pub. Oui on pourrait assimiler cela a de la pub, mais après tout tu te présentes a ton client puisqu'il te le demande ;-) tu ne vas pas lui mentir pour faire plaisir a Uber.

J'aimais bien demander s'ils utilisaient souvent l'application Uber et s'ils en étaient satisfait, cela permet de donner l'occasion au client de s'exprimer sur son ressenti et donc de savoir ou tu est positionné sur l'échelle de son classement chauffeur.

Enfin, il faut savoir faire la différence entre un client cible et un client inintéressant, il m'arrivait de prendre des gens qui tout les matins se rendaient a la gare habitant a 1 kilomètre de la gare. Quand le client me disait je prends un Uber tout les matins pour me rendre a la gare, et bien vous avez raison monsieur Uber est un service créé pour cela (et désolé aux collègues qui acceptent de faire des courses a 4 balles toutes leur vie).
Quand un client m'expliquait qu'il se rendait parfois a aéroport j'enclenchais directement la seconde pour lui faire peur. Vous prenez des Uber pour vous rendre a l'aéroport ? Vous n'avez jamais eu peur de ne pas avoir de chauffeur un bon matin étant donné qu'il s'agit d'une centrale de mise en relation instantanée ? Si le feeling est bien passé, lui indiquer que ton entreprise (dont il connait deja le nom, voir plus haut) peut lui garantir un chauffeur si la réservation est effectuée la veille pour le lendemain. Le client peut te dire mais si vous n'êtes pas disponible sa sert a rien que je prenne votre carte, toujours lui répondre qu'il aura affaire a des chauffeurs PROFESSIONNELS comme toi et que vous etes toujours disponible (car des chauffeurs professionnels sa manque sur Uber, il y a beaucoup de charlatan pas professionnels pour un sous en tout cas a l'époque, par professionnel j'entends bonjour et tout ce qui est cité plus haut qui montre que tu réalises ton métier avec professionnalisme car tu fais attention aux besoins des clients).

Je pourrai m'étendre des heures et des heures sur ce sujet tellement que la relation client me passionne. Biensur un ensemble de détracteurs diront toujours que sa sert a rien d'avoir des clients privés, que c'est impossible de les fidéliser blablabla. Ne pas les écouter, les laisser s'enfoncer dans un système qui finira par les essouffler !

Grâce aux méthodes indiquées plus haut (et a d'autres mais je vais m'endormir sur le clavier lol), aujourd'hui je ne dépend plus des applications. Je réalise en moyenne 6000/7000€ de CA par mois et j'ai un emploi du temps " a la carte " en fonction des besoins de mes passagers. Je travaille avec d'autres collègues qui sont tout aussi professionnels que moi et je n'ai pas peur de leur donner mes clients car je sais qu'ils ne chercheront pas me les piquer. Après tout, s'ils sont comme moi ils ont une vision a long terme qui n'est pas faite dans la concurrence mais dans l'entraide pour garder un client dans un cercle oki:

EDIT: biensur cela demande un minimum d'investissement personnel et financier, faire un petit site internet et des cartes de visites sa a un cout. Mais si tu n'as pas de quoi créer des outils qui permettront de te rendre crédible autant te questionner sur le fait que tu veuilles faire ce métier ou non. Par exemple parler de sa société, si le client te demande une carte et que tu n'en as pas tu perds en crédibilité. J'estime a 1000€ la depense globale visibilité.
 


Hamid-Dimah

Hamid-Dimah

Membre
VTC
UBER
18 Aout 2017
34
2
Lieu
Paris
#9
Bonjour,

J'adore ce type de topic oki:

La découverte client c'est avant tout une question de personnalité, c'est inné ou sa ne l'est pas. Il faut aimer l'Humain et s'y intéresser, ne pas voir son métier comme un fardeau qui ne rapporte que de l'argent ou ne pas juger un client par rapport a ses habitudes de consommation (c'est pas parcequ'il prend un Uber qu'il est con et qu'il est avare).

Un proverbe dit " l'Homme a deux oreilles et une bouche pour écouter deux fois plus qu'il ne parle ", l'objectif pour chaque interaction doit être le 80/20, 80% du temps le client doit parler et 20% du temps c'est a toi de le faire pour poser les questions qui vont le faire parler et montrer que tu t'intéresses a lui ou que tu prends soin de ses besoins.

Quand je conduisais sur les applications j'avais mis en place une stratégie d'interaction qui me permettait en 2 phrases de savoir comment me positionner vis a vis de lui:
- dois-je découvrir ses besoins car le client est enclin a la discussion ? (85% des cas si tu t'y prends bien)
- dois-je fermer ma bouche parceque le client n'est pas ouvert à une interaction ? (15% des cas)

Pour sympathiser avec un client rapidement il y a une base et un proverbe qui en dit long: " vous n'aurez jamais deux chances de faire une bonne première impression ", cette première impression c'est celle qui conditionne la découverte client et l'ouverture de celui-ci.

Tout commence avant la prise en charge, avant même d'être arrivé a lui:
- Ta notation jouera sur la perception du client qui te jugera avant que tu l'ai rencontré (avec une note de 3 il avoir tendance a plus te juger qu'avec une note de 4,85).
- Ta tête en photo va conditionner son ressenti (certain n'aiment pas les arabes, d'autres les juifs, d'autres les jaunes et d'autres les verts, enfin tu m'as compris).
- Un appel systématique 2/3 minutes avant d'arriver (pour des applications, en clientèle privée je recommande 15 minutes au préalable) dans lequel tu indiques au passager que tu est la a telle heure (celle du GPS). Cet appel a pour but de nouer un lien de confiance et d'assurance, le passager se dit que tu est bien en route et que tu arrives a telle heure précisément. Cela permet aussi de détecter un besoin d'urgence, si par exemple il est borderline avec un train a prendre, il t'en fera part de suite te permettant d'anticiper le discours dans la voiture a sa montée.
- Une fois sur place, pas besoin d'ouverture de porte (tu fais du Uber je te rappelle, les clients ne cherchent pas ce service haut de gamme mais de la disponibilité).

Une fois a bord:
- Il faut toujours dire " bonjour + nom du client (qui s'affiche sur l'application) et bienvenue a bord ", cela permet de personnaliser la relation. Quand tu parles a Paul, tu parles pas a Jacques et Paul aime qu'on s'adresse a lui avec son prénom (d'ailleurs tout le monde non ? lol). Le bienvenu a bord beaucoup te diront que tu fais de la leche ou que tu n'est pas pilote d'avion mais saches que cela permet de poser un cadre au client, il sait qu'il est a bord avec un chauffeur poli et donc inconsciemment il vivra une expérience différente de tout les chauffeurs qui ne disent meme pas bonjour !
- Ensuite, il faut confirmer l'adresse de destination avec lui afin d'être sur que vous êtes sur la même longueur d'onde et qu'il n'y aura pas de malentendu concernant celle-ci, cela rassure encore plus le client qui se dit que le chauffeur prend soin de lui. Il faut aussi lui indiquer l'heure d'arrivée exacte donnée par le GPS et lui demander s'il a un impératif (cela permet de rebondir pour engager une conversation), par exemple s'il te dit qu'il a un train a prendre dans 10 minutes et qu'il te parait impossible d'y etre c'est important de se positionner a ce moment la: " Monsieur je crains que nous n'arrivions a temps pour votre train, la circulation étant très difficile, je vais cependant faire le nécessaire pour y être dès que possible. Il est d'ailleurs possible que je vous dépose un peu avant car parfois la marche est plus rapide que les bouchons, l'essentiel etant que vous ayez votre train non ?". Dans 90% des cas ils te dirons pas de soucis c'est vous le professionnel moi je veux pas louper mon train, les 10% restants sont des cons, il faut faire avec et accepter qu'ils peuvent etre des haineux qui, quoiqu'il arrive, te noteront mal.
- Biensur le véhicule doit toujours être clean et ne pas sentir la cigarette, clean ne veut pas dire uniquement a l'arrière, sur le tableau de bord tout doit être impeccable, pas de câble qui vont dans tout les sens, pas de reste du macdo.

Ensuite, c'est difficile d'avoir une manière de faire car elle dépend de chaque personne, chaque situation sera unique. Généralement le client entame la discussion (car il ne faut jamais poser des questions sans que la perche soit tendue par le client). Il va te demander comment ca va sans doute ? (phrase bateau lol). Il faudra toujours lui répondre en lui disant que ca va et lui retourner la question en personnalisant la fin du " ca va ", par exemple si ton client a une tete de touriste " Ca va et vous ? Vous découvrez notre magnifique capitale aujourd'hui ? " ou si c'est un professionnel " Ca va et vous ? Une dure journée de travail vous attends ? ". Automatiquement il te répondra aux deux questions et automatiquement il te laissera des indices pour rebondir et ainsi continuer a perpétuer la discussion.
Autre question qu'ils posaient souvent " sa fait longtemps que vous faites ca ", ils vous tendent une triple perche. A cela je répondais que sa ne faisait pas longtemps mais que Uber me servait a boucher les trous car les conditions de travail sont difficiles d'un point de vue de la rémunération. Que je disposais d'une Entreprise qui s'appelle *** et qu'il peut la retrouver sur internet grace a mon site vitrine. Boum, placement de son entreprise en respectant les regles Uber qui sont de ne pas faire de pub. Oui on pourrait assimiler cela a de la pub, mais après tout tu te présentes a ton client puisqu'il te le demande ;-) tu ne vas pas lui mentir pour faire plaisir a Uber.

J'aimais bien demander s'ils utilisaient souvent l'application Uber et s'ils en étaient satisfait, cela permet de donner l'occasion au client de s'exprimer sur son ressenti et donc de savoir ou tu est positionné sur l'échelle de son classement chauffeur.

Enfin, il faut savoir faire la différence entre un client cible et un client inintéressant, il m'arrivait de prendre des gens qui tout les matins se rendaient a la gare habitant a 1 kilomètre de la gare. Quand le client me disait je prends un Uber tout les matins pour me rendre a la gare, et bien vous avez raison monsieur Uber est un service créé pour cela (et désolé aux collègues qui acceptent de faire des courses a 4 balles toutes leur vie).
Quand un client m'expliquait qu'il se rendait parfois a aéroport j'enclenchais directement la seconde pour lui faire peur. Vous prenez des Uber pour vous rendre a l'aéroport ? Vous n'avez jamais eu peur de ne pas avoir de chauffeur un bon matin étant donné qu'il s'agit d'une centrale de mise en relation instantanée ? Si le feeling est bien passé, lui indiquer que ton entreprise (dont il connait deja le nom, voir plus haut) peut lui garantir un chauffeur si la réservation est effectuée la veille pour le lendemain. Le client peut te dire mais si vous n'êtes pas disponible sa sert a rien que je prenne votre carte, toujours lui répondre qu'il aura affaire a des chauffeurs PROFESSIONNELS comme toi et que vous etes toujours disponible (car des chauffeurs professionnels sa manque sur Uber, il y a beaucoup de charlatan pas professionnels pour un sous en tout cas a l'époque, par professionnel j'entends bonjour et tout ce qui est cité plus haut qui montre que tu réalises ton métier avec professionnalisme car tu fais attention aux besoins des clients).

Je pourrai m'étendre des heures et des heures sur ce sujet tellement que la relation client me passionne. Biensur un ensemble de détracteurs diront toujours que sa sert a rien d'avoir des clients privés, que c'est impossible de les fidéliser blablabla. Ne pas les écouter, les laisser s'enfoncer dans un système qui finira par les essouffler !

Grâce aux méthodes indiquées plus haut (et a d'autres mais je vais m'endormir sur le clavier lol), aujourd'hui je ne dépend plus des applications. Je réalise en moyenne 6000/7000€ de CA par mois et j'ai un emploi du temps " a la carte " en fonction des besoins de mes passagers. Je travaille avec d'autres collègues qui sont tout aussi professionnels que moi et je n'ai pas peur de leur donner mes clients car je sais qu'ils ne chercheront pas me les piquer. Après tout, s'ils sont comme moi ils ont une vision a long terme qui n'est pas faite dans la concurrence mais dans l'entraide pour garder un client dans un cercle oki:

EDIT: biensur cela demande un minimum d'investissement personnel et financier, faire un petit site internet et des cartes de visites sa a un cout. Mais si tu n'as pas de quoi créer des outils qui permettront de te rendre crédible autant te questionner sur le fait que tu veuilles faire ce métier ou non. Par exemple parler de sa société, si le client te demande une carte et que tu n'en as pas tu perds en crédibilité. J'estime a 1000€ la depense globale visibilité.
Franchement merci du retour , c'est très bien expliqué ! C'est vrai que une fois le client à bord on a toute les cartes en main pour le fideliser
 


driverGR06

driverGR06

Zoneur amateur
VTC
9 Février 2017
92
58
Lieu
Cote d'Azur
#10
Tous un savoir faire qui s acquiert avec des annees d expérience...
Spike @Spike ta tres bien expliqué un savoir faire a toi de paufiner la tienne
Etre passionné de par sa profession est deja le moteur de tous
Bon courage pour la suite
 


Top Membres du Mois
BCVTC
  • Zey380
    Zey380
    50
    109
    5
    104
  • Cypheur
    Cypheur
    95
    91
    1
    90
  • T
    taxidriver
    136
    88
    2
    86
  • Marcel33
    Marcel33
    79
    77
    1
    76
  • Habs
    Habs
    74
    75
    0
    75

Partenaires

Twitter Uberzone