Chauffeur et après ?


Cypheur

Cypheur

www.vtcblackline.fr
MODO
VTC
13 Mars 2017
2 152
722
Lieu
Marseille
#1
Salut à tous
J’ouvre ce sujet car actuellement entre les nouvelles réglementations, les revenus par forcément élevés ou encore les conditions qui ne sameliorent pas certains chauffeurs arrêtent ou vont arrêter leur activité.

J’aimerai par ce sujet que ces chauffeurs partagent leur expérience de reconversion professionnelle et nous explique un peu leur « après chauffeur ».

J’espère que ce sujet aidera ceux qui aujourd’hui souhaitent cesser leur activité à trouver des solutions de reconversion au travers l’experiance d’autres membre du forum


Ps : cette discution traite du comment vous arrêtez et passez à un autre boulot pour ce qui est du pourquoi il y a déjà une discution (que je n’ai pas retrouvé lol)
 
Dernière édition:


joulss

joulss

Zoneur Reconnu
VTC
TXFY
UBER
30 Janvier 2016
409
226
Lieu
Paris
#2
A mon avis la reconversion post-VTC est compliquée, du moins pour quelqu'un qui n'a bossé qu'avec des applis, car aux yeux d'un futur employeur, cela ne sera pas reconnu comme expérience professionnelle étant donné que l'on est tous à notre compte et qu'il n'y a aucun lien de subordination avec Uber (même si en pratique on sait tous qu'il est plus ou moins déguisé), je le sais car j'ai toujours bossé à mon compte et les rares fois où j'ai eu des entretiens pour des jobs on m'a toujours fait remarquer que je n'avais jamais eu de patron et que donc, en gros, je n'avais jamais bossé, ce qui est ridicule car quand on est à son compte on n'a pas de patron mais on a les clients et les gens l'oublient, mais on ne redresse pas les bossus et les clichés ont la vie dure. Et je ne parle pas non plus du fait que ce métier a plutôt mauvaise presse et est souvent vu comme du "bricolage".

Encore une fois je parle des chauffeurs applis et à mon avis ceux qui ont bossé en tant que salariés d'une grosse boite n'auront pas ce problème et pourront peut être se reconvertir dans les métiers du service comme l'hôtellerie ou la restauration, à condition bien sûr de passer les formations correspondantes.

C'est un bon sujet que tu lances, car la reconversion il faut y penser. Aujourd'hui, c'est fini les gens qui ont leur petit job posé pendant 42 ans en attendant la retraite, chacun a tendance à se reconvertir plus ou moins souvent dans sa vie. Il faut donc anticiper pour nous chauffeurs car, pour l'instant, ça marche plus ou moins bien (je ne rentrerai pas dans ce débat qui déchire le forum), mais on ne sait pas comment ce sera dans 5, 10 ou 20 ans, et il faut se préparer à pouvoir faire autre chose rapidement si besoin, ce qui n'est pas évident plus le temps passe et plus l'âge avance.
 


Cypheur

Cypheur

www.vtcblackline.fr
MODO
VTC
13 Mars 2017
2 152
722
Lieu
Marseille
#3
A mon avis la reconversion post-VTC est compliquée, du moins pour quelqu'un qui n'a bossé qu'avec des applis, car aux yeux d'un futur employeur, cela ne sera pas reconnu comme expérience professionnelle étant donné que l'on est tous à notre compte et qu'il n'y a aucun lien de subordination avec Uber (même si en pratique on sait tous qu'il est plus ou moins déguisé), je le sais car j'ai toujours bossé à mon compte et les rares fois où j'ai eu des entretiens pour des jobs on m'a toujours fait remarquer que je n'avais jamais eu de patron et que donc, en gros, je n'avais jamais bossé, ce qui est ridicule car quand on est à son compte on n'a pas de patron mais on a les clients et les gens l'oublient, mais on ne redresse pas les bossus et les clichés ont la vie dure. Et je ne parle pas non plus du fait que ce métier a plutôt mauvaise presse et est souvent vu comme du "bricolage".

Encore une fois je parle des chauffeurs applis et à mon avis ceux qui ont bossé en tant que salariés d'une grosse boite n'auront pas ce problème et pourront peut être se reconvertir dans les métiers du service comme l'hôtellerie ou la restauration, à condition bien sûr de passer les formations correspondantes.

C'est un bon sujet que tu lances, car la reconversion il faut y penser. Aujourd'hui, c'est fini les gens qui ont leur petit job posé pendant 42 ans en attendant la retraite, chacun a tendance à se reconvertir plus ou moins souvent dans sa vie. Il faut donc anticiper pour nous chauffeurs car, pour l'instant, ça marche plus ou moins bien (je ne rentrerai pas dans ce débat qui déchire le forum), mais on ne sait pas comment ce sera dans 5, 10 ou 20 ans, et il faut se préparer à pouvoir faire autre chose rapidement si besoin, ce qui n'est pas évident plus le temps passe et plus l'âge avance.
Merci pour ton partage d’expérience et ton partage d’opinion.
En effet aujourd’hui et d’autant plus dans notre secteur il faut avoir un plan b. Et souvent je lis des chauffeurs démotivés qui ne savent pas comment faire pour changer d’orientation. C’est pour cela que je demande des partages d’opinions afin que certains trouvent un début de réponses.
 


Spike

Spike

Maître Zoneur
CAPA
27 Octobre 2015
3 163
1 345
Lieu
Lyon
#4
A mon avis la reconversion post-VTC est compliquée, du moins pour quelqu'un qui n'a bossé qu'avec des applis, car aux yeux d'un futur employeur, cela ne sera pas reconnu comme expérience professionnelle étant donné que l'on est tous à notre compte et qu'il n'y a aucun lien de subordination avec Uber (même si en pratique on sait tous qu'il est plus ou moins déguisé), je le sais car j'ai toujours bossé à mon compte et les rares fois où j'ai eu des entretiens pour des jobs on m'a toujours fait remarquer que je n'avais jamais eu de patron et que donc, en gros, je n'avais jamais bossé, ce qui est ridicule car quand on est à son compte on n'a pas de patron mais on a les clients et les gens l'oublient, mais on ne redresse pas les bossus et les clichés ont la vie dure. Et je ne parle pas non plus du fait que ce métier a plutôt mauvaise presse et est souvent vu comme du "bricolage".

Encore une fois je parle des chauffeurs applis et à mon avis ceux qui ont bossé en tant que salariés d'une grosse boite n'auront pas ce problème et pourront peut être se reconvertir dans les métiers du service comme l'hôtellerie ou la restauration, à condition bien sûr de passer les formations correspondantes.

C'est un bon sujet que tu lances, car la reconversion il faut y penser. Aujourd'hui, c'est fini les gens qui ont leur petit job posé pendant 42 ans en attendant la retraite, chacun a tendance à se reconvertir plus ou moins souvent dans sa vie. Il faut donc anticiper pour nous chauffeurs car, pour l'instant, ça marche plus ou moins bien (je ne rentrerai pas dans ce débat qui déchire le forum), mais on ne sait pas comment ce sera dans 5, 10 ou 20 ans, et il faut se préparer à pouvoir faire autre chose rapidement si besoin, ce qui n'est pas évident plus le temps passe et plus l'âge avance.
Excellent avis que je partage totalement.

Pour la partie reconnaissance de l'entreprenariat un chauffeur full application se tire des balles dans les pieds.

Si un entrepreneur prouve à une future Entreprise que ce n'est pas l'envie et la mise en place de strategie qui lui on fait arreter Le métier mais d'autres critères alors il aura Le poste qu'il mérite.
 


GOLD

GOLD

Zoneur Averti
12 Mai 2017
888
327
Lieu
Paris
#5
Bonjour merci pour ce post intéressant,

Secteur des VTC

1 - Création d'entreprise ==> rapporte de l'argent a l'état
2 - Augmentation des consommateur ==> rapporte de l'argent a l'état
3 - Augmentation de pouvoir d'achat ==> rapporte de l'argent a l'état
4 - Plus d'indépendant = plus de cotisation social ==> rapporte de l'argent a l'état
5 - Plus d'indépendant = plus de paiement des taxes et des impôts ==> rapporte de l'argent a l’état

Mais...

A cause des tarifs actuel 99% des VTC n'arrive pas a cotiser et a rien déclarer, ce qui fait fermer les société donc la 1, la 4 et la 5 vous pouvez les supprimer.
Perte pour l'état et perte pur le peuple.

A cause des tarifs actuel les chauffeur se sont tous dirigé vers des véhicules occasion, donc les concessionnaire français fabrique moins de véhicule, ce qui fait perte de l'argent aux marque française, donc la 3 vous pouvez la supprimer aussi.
Perte pour l'état et perte pour le peuple.

Augmentation des consommateur, du coup les revenue des français vont ou ??
Les 25% vont chez Uber ==> Pays-Bas ==> Amérique, cet argent sort de la France va dans la poche d'un multinationale sans rien cotiser en France et font payer les 10% de taxe des 25% commissions au chauffeurs, en gros les français cotise 25% de leur revenu a un multinational, a celui qui contourne les règles de droit du travail et ses contraintes (charges sociales, rigidité du contrat, syndicat…). les français creusent eux même leur trou.
Perte pour l'état et perte pour le peuple.

Qu'est ce l'état attends encore pour réglementer les tarifs du secteur des VTC ?
Enrichir encore plus les multinational et créer de la pauvreté dans le pays ?
Supprimer le système de salariat ?

Beaucoup de questions se pose.

Personnellement mois je pense plus large je me bloque pas uniquement sur le secteur des VTC et je peux vous dire qu'avec cette mentalité la France part en cacahuète et j'ai pas confiance en l'avenir du pays.
 
Dernière édition:


joulss

joulss

Zoneur Reconnu
VTC
TXFY
UBER
30 Janvier 2016
409
226
Lieu
Paris
#6
Qu'est ce l'état attends encore pour réglementer les tarifs du secteur des VTC ?
Enrichir encore plus les multinational et créer de la pauvreté dans le pays ?
Supprimer le système de salariat ?

Beaucoup de questions se pose.

Personnellement mois je pense plus large je me bloque pas uniquement sur le secteur des VTC et je peux vous dire qu'avec cette mentalité la France part en cacahuète et j'ai pas confiance en l'avenir du pays.
L'état ne peut pas réglementer les tarifs du VTC contrairement aux taxis, car eux appartiennent au domaine du transport public, alors que les VTC c'est du transport privé, la particularité du privé étant le libre marché, et la loi de l'offre et de la demande. Et il n'y a pas de raison que les tarifs soient réglementés, si une société veut proposer du ultra haut de gamme avec limousine et champagne offert, c'est normal qu'elle facture plus que les autres.

Ce qu'il faut c'est un tarif minimum mais je ne pense pas que l'état puisse intervenir, c'est aux applications de faire quelque chose, mais elles s'en fichent royalement car elles voient bien que les chauffeurs sont quand même là et de plus en plus nombreux. Leur but c'est de faire de l'argent, pas du social, et beaucoup l'oublient. Pour l'instant c'est donc aux chauffeurs de s'adapter en réduisant les charges au maximum. Déjà ne pas se lancer là dedans si on ne peut pas acheter de voiture cash, ou alors avec un micro crédit genre 100-200€ par mois. Les gens qui louent une voiture au mois c'est du suicide, faut qu'ils arrêtent tout de suite avant de se jeter par la fenêtre (ou par le parebrise).

Pour en revenir à ce que tu dis sur la suppression du salariat, ce qu'on appelle donc "l'uberisation", ce n'est pas que chez nous chauffeurs, il y a plein de domaines concernés. Même dans les banques, les assurances, la grande distribution, les comptables, etc.. de plus en plus de jobs disparaissent, soit remplacés par des machines, soit par des sous traitants qui sont freelance ou auto entrepreneurs et qui coutent moins cher in fine à l'entreprise. Le problème en France, c'est le matraquage fiscal et social (les taux de cotisations et d'impôts sont délirants), et ça s'est carrément empiré ces 5 dernières années. Le problème c'est aussi l'Europe telle qu'elle est aujourd'hui, qui permet tout un tas de magouilles légales qu'on appelle "optimisations fiscales" et de concurrence déloyale entre des pays qui n'ont absolument pas le même niveau de vie.
 


thiery

thiery

Zoneur reconnu
VTC
LECAB
23 Juillet 2017
161
41
Lieu
Paris
#7
Salut à tous
J’ouvre ce sujet car actuellement entre les nouvelles réglementations, les revenus par forcément élevés ou encore les conditions qui ne sameliorent pas certains chauffeurs arrêtent ou

J’aimerai par ce sujet que ces chauffeurs partagent leur expérience de reconversion professionnelle et nous explique un peu leur « après chauffeur ».

J’espère que ce sujet aidera ceux qui aujourd’hui souhaitent cesser leur activité à trouver des solutions de reconversion au travers l’experiance d’autres membre du forum


Ps : cette discution traite du comment vous arrêtez et passez à un autre boulot pour ce qui est du pourquoi il y a déjà une discution (que je n’ai pas retrouvé lol)
Bonjour
Personnellement 40 % de mes collègues de stage de formation de VTC année 2015 ont arrêté ou changé de métier ( 5% conversion dans le domaine du transport...exemple livreur , 10% ont quitté la France pour d autres opportunité, 6% reconversation dans la restauration , 12% ont préféré abandonner cette activité pour reprendre leurs études et 7% sont actuellement en stage de reconversion dans différents domaines .Les 60 % restants sont toujours dans le métiers dont 25% ont développé leurs propres clientèles privées , 10% d entre eux ont développé des partenariats avec des grands hôtels voir mème des palaces . Les 25 % restants travaillent en partenariat avec des applications.
Cordialement
 


GOLD

GOLD

Zoneur Averti
12 Mai 2017
888
327
Lieu
Paris
#8
L'état ne peut pas réglementer les tarifs du VTC contrairement aux taxis, car eux appartiennent au domaine du transport public, alors que les VTC c'est du transport privé, la particularité du privé étant le libre marché, et la loi de l'offre et de la demande. Et il n'y a pas de raison que les tarifs soient réglementés, si une société veut proposer du ultra haut de gamme avec limousine et champagne offert, c'est normal qu'elle facture plus que les autres.

Ce qu'il faut c'est un tarif minimum mais je ne pense pas que l'état puisse intervenir, c'est aux applications de faire quelque chose, mais elles s'en fichent royalement car elles voient bien que les chauffeurs sont quand même là et de plus en plus nombreux. Leur but c'est de faire de l'argent, pas du social, et beaucoup l'oublient. Pour l'instant c'est donc aux chauffeurs de s'adapter en réduisant les charges au maximum. Déjà ne pas se lancer là dedans si on ne peut pas acheter de voiture cash, ou alors avec un micro crédit genre 100-200€ par mois. Les gens qui louent une voiture au mois c'est du suicide, faut qu'ils arrêtent tout de suite avant de se jeter par la fenêtre (ou par le parebrise).
C'est plus facile que l'ont croit mais l'état complique les choses exprès car nous avons un gouvernement qui est du coté des multinationale et il veulent endormir les TAXI et les VTC avec la loi GG.

Pour en revenir à ce que tu dis sur la suppression du salariat, ce qu'on appelle donc "l'uberisation", ce n'est pas que chez nous chauffeurs, il y a plein de domaines concernés. Même dans les banques, les assurances, la grande distribution, les comptables, etc.. de plus en plus de jobs disparaissent, soit remplacés par des machines, soit par des sous traitants qui sont freelance ou auto entrepreneurs et qui coutent moins cher in fine à l'entreprise. Le problème en France, c'est le matraquage fiscal et social (les taux de cotisations et d'impôts sont délirants), et ça s'est carrément empiré ces 5 dernières années. Le problème c'est aussi l'Europe telle qu'elle est aujourd'hui, qui permet tout un tas de magouilles légales qu'on appelle "optimisations fiscales" et de concurrence déloyale entre des pays qui n'ont absolument pas le même niveau de vie.
Je suis a 100% d'accord avec toi, et nous partageons la même avis que sa soit l'uberisation ou l'un des plus gros facteur des problème qui est l'UE, et c'est pour cela que j'ai dis que je me bloque pas sur le secteur des VTC et que je vois les choses plus larges.
 


Cypheur

Cypheur

www.vtcblackline.fr
MODO
VTC
13 Mars 2017
2 152
722
Lieu
Marseille
#9
GOLD @GOLD
Merci pour ton avis très pertinant sur l’uberisation et surtout sur la direction prise par l’état. On fait croire au citoyen lambdas que l’entreprenaria c’est l’avenir, il se lance et se fait noyé par les différents impôts. Il va tenir 6mois 1 an. Peu importe pendant ce laps de temps il paiera (RSI et autre) et surtout il ne sera pas répertorié en demandeur d’emploi. C’est très brouillon comme explication mais en gros c’est ça.

Pour en revenir au sujet quand tu dis ne pas te cantonner au secteur du VTC envisages-tu une reconversion ou une diversification de ton activité. Si c’est pas indiscret biensure.
 


GOLD

GOLD

Zoneur Averti
12 Mai 2017
888
327
Lieu
Paris
#10
GOLD @GOLD Merci pour ton avis très pertinant sur l’uberisation et surtout sur la direction prise par l’état. On fait croire au citoyen lambdas que l’entreprenaria c’est l’avenir, il se lance et se fait noyé par les différents impôts. Il va tenir 6mois 1 an. Peu importe pendant ce laps de temps il paiera (RSI et autre) et surtout il ne sera pas répertorié en demandeur d’emploi. C’est très brouillon comme explication mais en gros c’est ça.
C'est exactement sa.

GOLD @GOLD Pour en revenir au sujet quand tu dis ne pas te cantonner au secteur du VTC envisages-tu une reconversion ou une diversification de ton activité. Si c’est pas indiscret biensure.
Mon intention c'est d'arrêter ce secteur, de me mettre encore a mon compte mais dans un autre secteur et pas en France (si Dieu le veut).
 


Top Membres du Mois
BCVTC
  • Zey380
    Zey380
    45
    102
    5
    97
  • T
    taxidriver
    127
    86
    2
    84
  • Cypheur
    Cypheur
    88
    84
    1
    83
  • Marcel33
    Marcel33
    73
    70
    3
    67
  • Habs
    Habs
    69
    65
    0
    65

Partenaires

Twitter Uberzone