• Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

FeedBack Application VTC dédiée aux femmes !!


Jojo232

Jojo232

Zoneur Vérifié
VTC
CP
LECAB
ALLOCAB
8 Janvier 2018
257
82
Lieu
Paris
#1
Voilà j'ai récemment entendu parler d'une application dédiée aux femmes qui ne recrute que des femmes.

Mais voilà c'est comme qui dirait discriminant....

Cela veut dire que nous homme, nous ne pouvons pas nous inscrire a cette application en tant que chauffeur.

Si nous hommes faisions pareil on entendrait toutes les associations féministes monter au créneau.

N'est ce pas ???

Donc la c'est mon coup de gueule.

L'égalité des sexes ce n'est pas quand ça vous arrange.

Et c'est histoire d'agression ou de drague ect comme argument... C'est bon.
Ce n'est pas comme ci cela arrivait tout les 4 matins...

Il y a des cons et des connes partout.
 


Habs

Habs

Zoneur Averti
18 Mai 2016
926
314
Lieu
Paris
#2
Que veux tu ? C'est dans l'ère de notre époque ...

Et c'est histoire d'agression ou de drague ect comme argument... C'est bon.
Ce n'est pas comme ci cela arrivait tout les 4 matins..

Bah écoute , à écouter des névrosées inutiles comme une certaine secrétaire d'état qui va jusqu'à prendre la tête dans les médias parce que soit disant les hommes prendraient trop de place avec leurs jambes dans les transports ( n'ayons pas peur du ridicule ) , si , ça arrive tous les 4 matins aux plus gâtées par la nature comme aux moins gâtées d'ailleurs , l'homme est un porc , un prédateur qu'il faudrait d'ailleurs sérieusement penser à castrer ! :)
 


didoux93

didoux93

Maître Zoneur
VTC
21 Mai 2016
1 189
219
Lieu
Paris
#3
Bientôt , on va nous demander de nous faire pousser des seins au nom de l'égalité des sexes.
 
Dernière édition:


T

Toto1070

Zoneur Vérifié
VTC
TXFY
UBER
CP
19 Octobre 2017
217
37
Lieu
Paris
#4
C' est une discrimination. Ça pourrait se finir au tribunal..
 


Raz

Raz

Zoneur amateur
CAPA
26 Février 2016
72
35
Lieu
Paris
#5
Voilà j'ai récemment entendu parler d'une application dédiée aux femmes qui ne recrute que des femmes.

Mais voilà c'est comme qui dirait discriminant....

Cela veut dire que nous homme, nous ne pouvons pas nous inscrire a cette application en tant que chauffeur.

Si nous hommes faisions pareil on entendrait toutes les associations féministes monter au créneau.

N'est ce pas ???

Donc la c'est mon coup de gueule.

L'égalité des sexes ce n'est pas quand ça vous arrange.

Et c'est histoire d'agression ou de drague ect comme argument... C'est bon.
Ce n'est pas comme ci cela arrivait tout les 4 matins...

Il y a des cons et des connes partout.

Salut c'est simple la fondatrice ne s'appel pas Rachida
 


V40

V40

Maître Zoneur
VTC
UBER
21 Janvier 2015
2 050
734
Lieu
Bordeaux
#6
Un pas de plus vers le degres 0. Je ne sais qui a monté cette appli, y'a des chance que ce soit un homme, mais surfer sur ces sujets là c'est tout sauf l'égal et on même aller plus loin, pourquoi pas une appli gay pour prendre que des gays, une appli catholique, musulmane, juive, black, arabe, gauloise (Oui il paraît que c'est la mode en ce moment........ par profession aussi ça pourrait être sympa, .......
Ça me casse la tête ce monde de fou et le pire est qu'un tribunal condamnera à coup sûr d'ici 3 ou 4 ans.
 


dm driver

dm driver

Zoneur Vérifié
VTC
UBER
LECAB
ALLOCAB
23 Decembre 2017
223
63
Lieu
Paris
#7
Une appli VTC réservée aux femmes suscite un débat avant son lancement
L'application Kolett, qui sera lancée le 12 septembre en région parisienne, n'emploiera que des conductrices. Objectif : accroître la présence des femmes dans le secteur des VTC et «rassurer» les passagères, notamment le soir. Les avis sur ce nouveau concept sont partagés.
Accroître le nombre de femmes parmi les conducteurs de VTC et «rassurer» les utilisatrices. Telle est la double ambition de la nouvelle application Kolett, qui verra le jour le 12 septembre prochain. «Le principe, c'est la mise en relation de conductrices femmes avec des utilisatrices femmes», explique au Figaro, Valérie Furcajg, 41 ans, cofondatrice de l'application. «Il y a seulement 5% de femmes chauffeurs. C'est un secteur qui pourrait intéresser les femmes mais qui ne rassure pas», poursuit-elle.

» LIRE AUSSI -
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.


L'idée sous-jacente est donc de «rassurer» les conductrices - pour les inciter à se tourner vers ce métier - mais aussi les utilisatrices. Le tout en restant donc entre femmes. «Les femmes qui prennent un VTC ont simplement besoin d'être transportées d'un point A à un point B. En tant que mère de famille, on peut se dire ‘ma fille rentre de soirée, je préfère qu'elle soit transportée par une femme'», estime Valérie Furcajg, pour qui «le sentiment d'insécurité des femmes n'est plus à prouver».

» LIRE AUSSI -
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.


Des femmes au volant, des tarifs similaires à Uber et une commission moindre
Par conséquent, Kolett n'emploiera que des femmes: 100% des conducteurs seront donc des conductrices. Du moins dans un premier temps. «Si dans quelque temps Kolett peut proposer des chauffeurs hommes en apportant des garanties, on le fera», détaille Valérie Furcajg. Les passagers hommes pourront-ils tout de même utiliser le service? Non, sauf s'ils sont accompagnés d'une autre femme, que ce soit leur épouse, leur petite amie, leur sœur ou leur mère...

» LIRE AUSSI -
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.


Pour l'heure, Kolett a déjà recruté une centaine de conductrices, qui se tiennent prêtes pour le lancement du 12 septembre. À partir de cette date, il sera possible de commander sa course en temps réel du 1er au 9ème arrondissement de Paris, dans le 15ème, le 16ème, le 17ème, mais aussi à Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret, dans l'ouest parisien. Quant aux tarifs, ils seront similaires à ceux pratiqués par le géant américain Uber. Ainsi, pour un trajet entre Hôtel de Ville (Paris 1er) et la mairie de Boulogne-Billancourt, il en coûtera 23,90 euros en utilisant Kolett, contre 22,39 euros via Uber. Sauf que Kolett prélève une commission moindre (15%, contre 25% pour Uber). «Ça fait plus d'argent dans la poche des conductrices», résume Valérie Furcajg.
Un concept qui suscite le débat
Cette nouvelle application ne fait toutefois pas l'unanimité. À ceux qui parlent de sectarisme ou de communautarisme, Valérie Furcajg répond: «Quel que soit le profil de la femme, son parcours, sa formation, son origine, notre objectif est de lui enlever la crainte et le sentiment d'insécurité dans un milieu surmasculinisé. L'idée est de permettre aux femmes d'investir ce secteur en levant certaines barrières».
» LIRE AUSSI -
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.

Sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, les avis sont assez partagés. Certaines internautes déplorent la séparation entre les hommes et les femmes, quand d'autres approuvent cette idée.
Pour rappel, d'autres applications similaires sont déjà présentes sur le marché. L'application «Femme au volant» propose des courses assurées par un chauffeur de sexe féminin, sur réservation. Mais contrairement à Kolett, la réservation est ouverte à la fois aux hommes et aux femmes. La start-up Women drive propose de son côté un
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.
. L'initiative a été lancée dans le but d'éviter les mauvaises rencontres.​
Employer uniquement des conductrices: est-ce légal?
Contactée par Le Figaro, Me Eva Touboul, avocate en droit du travail, cite l'article L1142-1 du Code du travail disposant que «nul ne peut mentionner ou faire mentionner dans une offre d'emploi le sexe ou la situation de famille du candidat recherché», et ce en vertu du principe de non-discrimination. «Il est toutefois possible de déroger au principe de non-discrimination, mais c'est très encadré», détaille Eva Touboul.
Tout d'abord, comme l'explique l'avocate, il est possible de déroger au principe de non-discrimination lorsqu'il y a «une exigence professionnelle essentielle et déterminante, pour autant que l'objectif soit légitime et l'exigence proportionnée». Eva Touboul cite également l'article R1142-1 du Code du travail. Selon cet article, «les emplois et activités professionnelles pour l'exercice desquels l'appartenance à l'un ou l'autre sexe constitue la condition déterminante sont les suivants: artistes appelés à interpréter soit un rôle féminin, soit un rôle masculin, mannequins chargés de présenter des vêtements et accessoires, modèles masculins et féminins». «Un réalisateur a le droit de vouloir engager Isabelle Uber plutôt que Gérard Depardieu», illustre Eva Touboul.
«Le secteur des VTC n'entre donc pas à ce jour dans la catégorie des professions réglementées mais ce service répond aux besoins d'une certaine clientèle», analyse l'avocate. Avant de conclure: «Sur le principe, ça répond à un besoin de sentiment de sécurité de la clientèle féminine des VTC mais juridiquement il semble difficile pour un employeur d'indiquer explicitement qu'il recherche des femmes dans une offre d'emploi».
c'est l'application KOLETT.

elle avait un stand au Congrès des VTC
UZ @UZ je n'ai pas mis explicitement que c'est un article du journal Le Figaro.

et j'ai rajouté que cette application avait un stand au Congrès des VTC.
 
Dernière édition:


Habs

Habs

Zoneur Averti
18 Mai 2016
926
314
Lieu
Paris
#8
le sentiment d'insécurité des femmes n'est plus à prouver».

Et la parano et névrose de certaines non plus .

. «Si dans quelque temps Kolett peut proposer des chauffeurs hommes en apportant des garanties, on le fera»
Après la castration comme garantie ?

En faite , cette "entrepreneuse" est comme ceux avant elle , tout est bon pour s'engouffrer dans la breche . Il y a eut le "covoiturage" pour partager les frais de son véhicule afin de permettre aux pauvres jeunes de sortir , les 3 comiques qui avaient pour mission de luter contre l'alcool au volant avec leurs Nissan électriques etc etc

PS: ça va se passer comment si certaines chauffeuses ( sans jeu de mots ) sont lesbiennes ????
 


Marcel33

Marcel33

Go ahead, make my day !
VTC
UBER
29 Mars 2016
836
324
Lieu
Bordeaux
#9
Dans le monde où on vit ça me choque pas tant que ça et je comprends que ça puisse rassurer des 2 côtés (les conductrices et les passagères), ça me fait juste un peu chier au niveau business car ça fait des clients potentiels en moins si leur appli cartonne, mais bon avant que ça arrive à Bordeaux...

LoL en recherchant des infos sur le truc :
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.

Elle plaisante pas la nana ! Elle est "liquidateur" !

Application VTC dédiée aux femmes !!
 


V40

V40

Maître Zoneur
VTC
UBER
21 Janvier 2015
2 050
734
Lieu
Bordeaux
#10
Dans le monde où on vit ça me choque pas tant que ça et je comprends que ça puisse rassurer des 2 côtés (les conductrices et les passagères), ça me fait juste un peu chier au niveau business car ça fait des clients potentiels en moins si leur appli cartonne, mais bon avant que ça arrive à Bordeaux...

LoL en recherchant des infos sur le truc :
Vous n'avez pas la permission de voir le lien Connectez-vous ou inscrivez-vous dès maintenant.

Elle plaisante pas la nana ! Elle est "liquidateur" !

Afficher la pièce jointe 4602
Aucun intérêt et à bordeaux vu que les chauffeurs sont tous courtois et bienveillants avec la gente féminine.:innocent:
 


Partenaires

Top Membres du Mois

  • Kuikui
    130
    Kuikui
    Http://fb.com/yangchauffeur
  • V40
    116
    V40
    Maître Zoneur
  • Cypheur
    92
    Cypheur
    www.vtcblackline.fr
  • GOLD
    83
    GOLD
    ZoNeUr DaNs La ZoNe RoUgE
  • UZ
    73
    UZ
    Fondateur d'Uberzone

Twitter Uberzone